Aller au contenu principal

Campagnols terrestres et taupes : une situation très hétérogène

Situation alarmante sur le Cézallier : une pullulation de campagnols semble amorcée sur une dizaine de communes. Des foyers actifs sont encore présents en Artense / Dômes.

Les indices de campagnols sont bien visibles après les fauches et encore plus après les pluies.

Le mois de mai a été globalement chaud et ensoleillé. Néanmoins, des passages perturbés se sont accompagnés de pluies localement soutenues et intenses.

En juin, le temps a été beaucoup plus frais et agité. Des passages pluvio-orageux ont été fréquents, avec notamment dans le Cantal, un épisode cévenol inhabituel à cette saison. La pluviométrie, même contrastée, a été relativement excédentaire. Après un printemps particulièrement doux, les températures sont restées fraîches une grande partie du mois de juin. Des conditions estivales se sont installées en fin de mois jusqu’à juillet.

Les fenaisons ont pu se faire dans de bonnes conditions et sont quasiment terminées sur une grande partie du département. La qualité et la quantité sont globalement au rendez-vous malgré des baisses de rendement localement observées sur certaines parcelles dues au manque d’eau. Les troupeaux profitent encore d’une herbe assez abondante, y compris dans les estives.

Situation dans le département du campagnol terrestre

- Secteur en forte intensité

Sur le Cézallier, les prospections de début d’été confirment les soupçons du mois d’avril : une pullulation de grande ampleur est en cours. Environ une dizaine de communes sont concernées : Besse-et-Saint-Anastaise, Picherande, Valbeleix, Chassagne, Dauzat-sur-Vodable, Roche Charles-Lameyrand, Compains, Saint-Alyre-Es-Montagne, La Godivelle, Anzat-le-Luguet, Egliseneuve d’Entraigues, Saint-Genès-Champespe. Certaines communes voisines n’ont pas été prospectées, cette liste n’est donc pas exhaustive.

Dans le cadre de recherches scientifiques, des campagnols sont piégés sur Dauzat-Sur-Vodable; plusieurs constats apparaissent: beaucoup de jeunes campagnols sont capturés, les femelles prélevées sont soit gestantes, soit allaitantes. Ces éléments confirment donc la phase de croissance des populations sur ce secteur.

 

- Des secteurs avec foyers actifs

La commune d’Aurières présente de nombreux foyers actifs de campagnols terrestres. Sur Vernines, des foyers sont présents mais en plus faible densité que sur la commune voisine.

Sur l’Artense, les populations de campagnols sont encore actives notamment sur les communes de Saint-Sauves et Tauves.

En Sud Combrailles, les communes de Tortebesse et Briffons présentent des parcelles avec un niveau non négligeable de rongeurs.

 

- Un secteur en phase de déclin

Les communes de Rochefort-Montagne, Laqueuille, Perpezat, Saint-Julien-Puy-Lavèze sont en phase de déclin.

Situation dans le département des taupes

La taupe est un précurseur des populations de campagnols terrestres. En effet, les campagnols terrestres, opportunistes, utilisent le réseau de la taupe pour s’installer sur les parcelles plus rapidement.

En début d’infestation, les campagnols sont donc indécelables au milieu des taupes. Il faut donc veiller à limiter l’installation des taupes sur les parcelles.

Les prospections montrent une très faible présence de taupes sur tout le département. La sécheresse des sols peut expliquer cette absence d’indices: les taupes quittent temporairement les prairies pour des zones plus fraiches.

Dans le Cézallier, leur absence est aussi liée à la forte infestation en campagnols.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Thomas Pannetier et Stéphanie Seguin devant une rangée de tabac Brun. Variété rustique, le Brun demande peu d’eau. Il possède une haute teneur en nicotine. Son stockage et séchage sont simplifiés.
Le tabac aussi mise sur le haut de gamme
Malgré les bouleversements qui ont impacté la filière tabacole ces dernières années, les planteurs du Puy-de-Dôme et de l’Allier…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole