Aller au contenu principal

Campagnols terrestres et FMSE

Le fonds de mutualisation sanitaire et environnementale a pour rôle d’indemniser les pertes subies par les agriculteurs lors des crises sanitaires ou des accidents environnementaux. Depuis octobre 2015, les agriculteurs participant activement à la lutte contre les campagnols terrestres peuvent prétendre à une prise en charge de leurs moyens de lutte (réalisés par l’agriculteur ou délégués à un prestataire), et, pour certains, à une prise en charge des pertes fourragères subies.

 

Trois conditions sont requises pour bénéficier de ces aides

-La lutte doit être obligatoire sur la commune (arrêté de lutte obligatoire du 23 octobre 2015 prolongé par celui du 15 décembre 2016, qui listent les communes du Puy-de-Dôme concernées par cette obligation de lutte),

- L’agriculteur doit être en ordre de cotisation auprès du FMSE,

- L’agriculteur doit mettre en place des actions de lutte contre les campagnols (respect d’un cahier des charges minimal traduit par la signature d’un contrat d’engagement ou d’un contrat de lutte).

Pour la campagne d’octobre 2015 à octobre 2016, environ 130 exploitations du Puy-de-Dôme ont souscrit un contrat de lutte et fait une demande d’indemnisation auprès du FMSE. Les programmes d'indemnisation 2016 (coûts de la lutte contre les campagnols) sont en cours de traitement au FMSE.

 

Les conditions de prise en charge sont amenées à évoluer d’une campagne à l’autre. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre FDGDON pour plus de renseignements.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Meilleurs voeux 2021

L'Auvergne Agricole et  Excepto vous présentent ses voeux.

Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Le grand Massif central défend des fermes pas des firmes
Réunis le 8 janvier à Clermont-Ferrand, les membres de la Copamac-Sidam ont réitéré leurs propositions dans le cadre des derniers…
Personnes dans une vigne
La convention collective nationale de la production agricole et des Cuma en six questions
 La convention collective nationale de la production agricole et des Cuma entrera en application soit le 1er janvier si l'arrêté…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole