Aller au contenu principal

Betteraves
Bourdon poursuit sa progression au sein de Cristal Union

La section de Bourdon du groupe Cristal Union s’est réunie en assemblée générale. L’occasion d’évoquer la campagne passée marquée par une meilleure régularité de l’usine.

Les assemblées générales de sections du groupe Cristal Union ont démarré depuis quelques semaines. La coopérative betteravière comprend actuellement six sections, celles d’Arcis-sur-Aube, de Bazancourt, de Corbeilles, d’Erstein, de Sillery et celle de Bourdon.

Plus petite section du groupe, avec une production annuelle de sucre de 60 000 tonnes, la section de Bourdon a tenu son assemblée générale, la semaine dernière, à Lempdes, dans le Puy-de-Dôme. L’occasion pour son président, Gilles Berthonnèche de revenir sur la première campagne post-fusion. C’est en effet, le 6 mars 2012, que la sucrerie de Bourdon a choisi d’unir son destin à Cristal Union. « Depuis la fusion, nous avons trouvé des femmes et des hommes fortement impliqués dans leur coopérative, ce qui était déjà le cas à Bourdon. Il me semble que nous nous sommes bien intégrés dans le conseil d’administration de manière à faire entendre notre voix, votre voix ».

Concrètement le rapprochement a donné lieu au déploiement sur le site d’Aulnat, de méthodes liées au fonctionnement d’un groupe. Les adhérents bénéficient désormais d’un accès à un système d’informations agricoles, leur permettant d’accéder à leurs résultats en temps réel. Pour ne citer que cet exemple.

Optimiser

« Nous essayons de travailler sur la régularité de l’usine, de manière à améliorer la cadence moyenne », explique Jean-Michel Aune, directeur de l’usine Bourdon. Avec 4025 tonnes de betteraves traitées en moyenne par jour, contre environ 3 900 tonnes l’an dernier, les efforts ont déjà commencé à porter leurs fruits. « Ici, en Limagne, la politique de Cristal Union est de se concentrer sur l’amélioration des rendements plutôt que sur l’augmentation des surfaces », poursuit le directeur. Si ces rendements ont fortement progressé ces dernières années, grâce notamment à l’amélioration variétale, avec ses 83,57 tonnes/ha à 16° enregistré en moyenne lors de la campagne 2011-2012, l’Auvergne peut progresser. « Notre point de progression se situe sur le tonnage racine », estime Gilles Berthonnèche. La richesse reste le point fort de la production auvergnate. Fort d’un climat relativement favorable, en 2012, cette richesse a été de 19,31%. Ce qui place Bourdon en tête du groupe Cristal Union sur ce critère.

L’an dernier, les 466 coopérateurs de Bourdon ont semé 4 983 ha de betteraves sur les départements de l’Allier et du Puy-de-Dôme. La campagne a débuté le 18 septem-bre pour s’achever le 23 décembre.

Alors que les achats de semences sont en cours, les surfaces devraient se maintenir au même niveau cette année. Du côté de l’usine, plusieurs investissements devraient se concrétiser : l’achat d’une nouvelle chaudière plus performante et d’une presse à pulpe.

Olivier de Bohan, président de Cristal Union a participé à l’assemblée générale où il a assuré que «la démocratie coopérative était cultivée au quotidien au sein de Cristal Union».
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Thomas Pannetier et Stéphanie Seguin devant une rangée de tabac Brun. Variété rustique, le Brun demande peu d’eau. Il possède une haute teneur en nicotine. Son stockage et séchage sont simplifiés.
Le tabac aussi mise sur le haut de gamme
Malgré les bouleversements qui ont impacté la filière tabacole ces dernières années, les planteurs du Puy-de-Dôme et de l’Allier…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole