Aller au contenu principal

Prévention
Bien préparer son chantier de récolte pour limiter les risques d'accidents

Les chantiers agricoles sont source d'accidents plus ou moins gravissimes. Quelques conseils de prévention de la MSA Auvergne à suivre pour limiter les risques.

Camion versant de l'herbe.

"En 40 ans, le nombre d’accidents du travail par million d’heures travaillées dans le domaine agricole a diminué de plus de 30 % en France. Toutefois, près de la moitié des accidents ont lieu dans la première année d’embauche et 39 % des accidentés ont moins de 30 ans" souligne la MSA Auvergne qui entend poursuivre et intensifier sa démarche de prévention.

Happement par des systèmes en mouvement

Selon Sébastien Paquet, responsable prévention des risques professionnels à la MSA Auvergne, "chaque année, on déplore au moins un accident grave avec les machines de récolte. Et ces dernières années, ces accidents se produisent souvent en Haute-Loire ; ce qui répond sans doute à la loi des séries". Parmi ces accidents, beaucoup sont dus au happement par des systèmes en mouvement de type ensileuse, presse, moissonneuse batteuse (dans une moindre mesure). La plupart de ces accidents sont le résultat d'une imprudence commise par les utilisateurs. Bien souvent, c'est la fatigue qui est à l'origine de ces imprudences (voir encadré)... "Les chantiers agricoles sont des travaux éprouvants. Des aléas climatiques peuvent survenir, ce qui conduit les utilisateurs à se dépêcher et parfois à intervenir sur une machine en fonctionnement...". Les principaux accidents par happement aboutissent généralement à l'amputation d'un doigt ou d'un membre ou bien même le corps en entier. "Si les tracteurs récents équipés de capteurs de pression sur le siège stoppent le fonctionnement du moteur, ce n'est pas le cas de la majorité du parc de tracteurs" indique Sébastien Paquet qui rappelle les règles de base en la matière : "Je descends de la machine, je coupe le moteur ou la prise de force. Si je n'ai pas de système de freinage sur la pièce en mouvement, attention à l'inertie !".

Anticiper son chantier

Pour limiter au maximum les risques d'accidents, la règle c'est l'anticipation : " avant tout veiller à bien organiser son chantier : vérifiez au préalable l'état du terrain (présence de rats taupiers, parcelles versées) en vue d'éviter les aléas possibles pendant le chantier. Délivrez les consignes aux utilisateurs et surtout laissez les notices d'utilisation à disposition dans les machines. Il faut aussi prendre le temps d'expliquer comment fonctionne la machine en identifiant les éventuels problèmes de fonctionnement".

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Pour Patrice Gandeboeuf, producteur laitier individuel, le Service de Remplacement est la seule solution pour partir en vacances.
"Sans le Service de remplacement 63 je ne partirais pas en vacances"
Patrice Gandeboeuf est producteur laitier individuel et chaque année il s'offre une semaine de vacances en famille grâce au…
Le changement de calcul de l’aide et la suppression de l’aide à la vache allaitante sur notre bassin naisseur peut avoir des répercussions économiques importantes pour les élevages allaitants.
La PAC changera-t-elle de cap en 2023 ?
Même si certains points méritent des clarifications, les grandes orientations de la future Pac sont désormais définies. Mais les…
Quelques parcelles d'orge et de blé ont été moissonnées dimanche dernier avant d'être stoppées par le retour de la pluie.
Les moissons se font attendre...
Après un mois de pluie l'heure des moissons approche mais l'humidité ambiante fait craindre un déclassement des récoltes. Le…
Avant le démarrage de la castration, Laurent et Pascale Favy donnent conseils et explications aux 46 jeunes présents pour ce premier jour de chantier à Beauregard l'Evêque.
Castration, le casse-tête pour dénicher de la main-d'œuvre saisonnière
Les chantiers d'écimage des maïs semences ont débuté la semaine dernière avec notamment des jeunes des Maisons de Quartier de la…
Andrée Tisserand en entretien PAI avec 2 candidats à l'installation. Céline Baudry, infirmière, et Valentin Port , ingénieur, portent un projet à deux familles de paysan boulanger et une chèvrerie.
PAI, le passage obligé pour s'installer
Andrée Tisserand, conseillère Point Accueil Installation (PAI) à la Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme, informe et oriente les…
Autour de Jean-Michel Cellier-Courtil, les agriculteurs bio membres de quatre GIEE ont été invités à découvrir la diversité culturale de son exploitation.
Avant les moissons, dernier Tour de plaine
Bio 63 a organisé tout au long de la campagne des "tours de plaine" chez différents producteurs bio du Puy-de-Dôme pour amener…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole