Aller au contenu principal

VENDANGES
Belles couleurs, bonnes odeurs, bon augure !

Les récoltes devraient se clôturer ce week-end avec un premier bilan plutôt satisfaisant.

Grappes de raisin

Après avoir frissonné tout l'été, les vignerons et viticulteurs puydômois retrouvent des couleurs. Les vendanges devraient se terminer ce week-end et le premier bilan laisse présager d'une récolte sauvée voire même "exceptionnelle" pour certains.

Le tournant du 15 août

À l'heure où ces lignes sont rédigées, près de 70% du vignoble puydômois a été vendangé. Le premier bilan quantitatif est d'ores et déjà qualifié "de superbe année" par Gilles Vidal, président de la Fédération viticole du Puy-de-Dôme. Même David Pélissier, vigneron à Boudes dont certains ceps "séchaient sur place sous l'effet de la sécheresse" estime que cette année "sera un bon millésime".
Les vignerons et viticulteurs puydômois ont pourtant eu leur lot de sueurs froides durant la période estivale. Les fortes chaleurs et le manque d'eau, dès le mois de juin, ont pénalisé la croissance végétative des vignes. Sur les coteaux superficiels de Boudes, au sud du Puy-de-Dôme, "certaines vignes n'avaient pas plus de 25 à 30 cm de feuillages contre deux mètres habituellement". L'intensification de la sécheresse n'arrangeait rien à l'affaire et laissait déjà entrevoir le pire "nous avons craint de ne pas avoir de raisin".
Les orages du 15 août ont été salvateurs. "Nous avons eu une chance inouïe (...) nous sommes bénis des Dieux " souligne Gilles Vidal. Dès lors, les vignerons et viticulteurs puydômois ont constaté "une explosion" des grappes. Les raisins se sont gorgés d'eau avant le retour du soleil et des chaudes journées. "Ils n'ont pris que de la qualité depuis." Ils attendent désormais la fin des vendanges pour dresser un bilan définitif de cette saison.

Chez les vignerons, les premières vinifications débutent

Dans sa cave, David Pélissier lutte avec les levures "elles ont été fragilisées par les dernières chaleurs, ce ne sont pas des athlètes de haut niveau !". Le vigneron est toutefois satisfait "les jus ont une belle couleur et une bonne odeur". Rendez-vous dans quelques mois pour savoir si le vin est bon.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Les éleveurs du syndicat Aubrac des Volcans sur le ring confectionné en partenariat avec les élèves du lycée du Breuil-sur-Couze.
L'Aubrac a fait le show au château du Breuil !
La 20ème édition de la compétition départementale Aubrac a rassemblé une centaine d'animaux et attiré plus de 600…
Une équipe de professionnels et de techniciens au complet pour organiser le concours départemental Salers du Puy-de-Dôme version 2022
#salers2022, une belle réussite !
Samedi 27 août, c’était au tour de la commune d’Ardes-sur-Couze d’accueillir le concours départemental Salers et de mettre en…
Le 8 septembre, la coopérative a inauguré son nouveau moulin dans la plaine de Saint-Ignat, en présence de nombreuses personnalités politiques locales.
Limagrain inaugure son nouveau moulin
Limagrain a inauguré son nouveau moulin à blé à Saint-Ignat, après plus de deux ans de travaux et 24 millions d'euros d'…
L’Aubrac présente son fleuron dans le Puy-de-Dôme
Le 10 septembre prochain, le syndicat Aubrac des volcans vous donne rendez-vous au lycée agricole du Breuil-sur-Couze pour le…
De gauche à droite : Gilles Flandin et Damien Bonaimé, respectivement président et directeur de la Safer Auvergne-Rhône-Alpes.
La Safer Auvergne-Rhône-Alpes présente sa feuille de route 2022-2028
À l’occasion de la rentrée 2022, la Safer Auvergne-Rhône-Alpes a présenté sa feuille de route pour les années à venir. Gilles…
Bouteille de lait
Prix du lait : à la recherche de plus de visibilité
La juste rémunération des producteurs de lait est toujours au cœur des combats de la Fédération des producteurs de lait du Puy-de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole