Aller au contenu principal

Editorial
Attention aux atterrissages difficiles !

Pascal Servier, président de la FDPL du Puy-de-Dôme

Pascal Servier, président de la FDPL du Puy-de-Dôme

Il n'y aura pas d'atterrissage en douceur à l'arrêt des quotas. La seule adaptation proposée par la commission européenne est l'augmentation des quotas dans les années qui précéderont cette échéance. Telle est l'une des constatations faites lors du congrès de la FNPL à Saint Etienne. Il est indispensable de maintenir une production en relation avec le marché, des outils de régulation, une interprofession reconnue et responsable, et une politique de revenu des exploitants basée d'abord sur les prix et le travail des producteurs. Une révision à mi-parcours de la PAC doit conforter une politique de soutien plus équitable, tenant compte des handicaps, des productions en difficultés et des actifs. Une vraie politique de soutien des systèmes herbagers doit être mise en place sans pour autant opposer les agriculteurs entre eux.
Une volonté de trouver des moyens pour pouvoir faire face demain à des accidents climatiques ou sanitaires doit être exprimée. D'autres arguments ont été affirmés devant le ministre de l'agriculture et le président de la FNSEA par Henri Brichart lors de son discours de clôture. Placer l'acte de production au centre des débats, en affirmant sa valeur économique, sociale, stratégique voire environnementale, c'est l'un des arguments que la majorité des congressistes a voulu faire passer. En résumé, le congrès fut très offensif et tourné vers l'avenir avec des représentants fiers de la profession qu'ils défendent, à l'image de la campagne publicitaire inaugurée le même jour sous le titre « les producteurs de lait, vos amis pour la vie ! », ainsi que le site internet «www.jesoutiensleseleveurslaitiers.com ».
La FNPL compte bien avec l'aide de ses adhérents et forte de ses antennes régionales et départementales, dont fait partie la FDPL du Puy-de-Dôme, vouloir défendre au mieux les intérêts des producteurs de lait.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Meilleurs voeux 2021

L'Auvergne Agricole et  Excepto vous présentent ses voeux.

Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Le grand Massif central défend des fermes pas des firmes
Réunis le 8 janvier à Clermont-Ferrand, les membres de la Copamac-Sidam ont réitéré leurs propositions dans le cadre des derniers…
Personnes se promenant le long de l'Allier
Voie verte, les agriculteurs seront concertés
Le future voie verte reliant Saint-Yorre à Pont-du-Château et Authezat à Brassac-les-Mines inquiètent bon nombre d'agriculteurs.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole