Aller au contenu principal

Formation*
Apprendre à augmenter la valeur ajoutée d'une exploitation

Apprendre à augmenter la valeur ajoutée de son exploitation est une des formations proposées depuis de nombreuses années par l'Agfa. Deux agricultrices témoignent de l'intérêt d'assister à ce stage.

Nathalie Mouchard (au centre Grégoire son fils), et Séverine Dassaud ont eu connaissance du stage sur la valeur ajoutée proposé par l'Agfa, dans les colonnes de… l'Auvergne Agricole.

Nathalie Mouchard et Séverine Dassaud ont suivi fin 2005, la formation"Augmenter la valeur ajoutée dans le nouveau contexte réglementaire" qui va être reconduite par l'Agfa fin février (voir encadré). Ces deux soeurs expliquent avoir choisi cette formation pour des raisons un peu différentes, mais se disent très satisfaites de l'avoir fait.


Une formation pour tous les agriculteurs
Nathalie, installée en avril 2005, est en Earl à Paslières avec Jean-Jacques son mari. Ils conduisent un troupeau allaitant et un troupeau laitier sur 150 ha, et produisent des céréales pour l'autoconsommation. "J'avais besoin d'informations sur la valeur ajoutée, car nous sommes passés d'un élevage ovin, à un élevage bovin. C'était important de se donner des atouts pour réussir."
Séverine, installée en février 2005, est en Gaec de la Goutelle avec ses parents Jean-Claude et Monique, et son frère Christophe. Ils conduisent à Limons, un troupeau allaitant et un troupeau laitier sur 215 ha, et produisent des céréales pour l'autoconsommation. "J'ai suivi cette formation, pour me mettre véritablement dans le bain de l'agriculture. En effet avant de m'installer, je travaillais dans le milieu agricole, mais je voulais avoir plus d'information sur la gestion d'une exploitation."

 


Une formation bien ciblée

"Nous avons appris lors de ces journées, à nous poser cette question : comment et pourquoi investir ? Faire un prêt cela se pense très en amont, parce qu'il entraîne de nombreuses conséquences." Ces jeunes stagiaires ont eu également connaissance des aides et des subventions accordées pour monter certains projets. "Gilles Cluzel, le formateur de l'Agfa, a su se mettre à notre portée, et nous expliquer ce qu'il fallait faire, et bien sûr ne pas faire !"
Toutes deux soulignent avoir apprécié la bonne ambiance qui régnait lors de cette formation, tenue à Puy-Guillaume. La dizaine de stagiaires ont échangé des impressions, se sont donnés quelques tuyaux, "c'est intéressant de pouvoir se rencontrer, de parler entre nous. Ainsi une des participantes s'est rendue compte, lors d'une discussion, que son assurance ne convenait pas."

 


Mieux armées pour l'avenir

"Cette formation a conforté notre manière de procéder : on était plutôt dans les clous. Cependant, on fait plus attention dans nos prises de décision, comme par exemple : vaut-il mieux choisir un prêt à taux variable ou fixe ?"
Depuis ce stage, elles ont décidé de prendre Bovitel et de s'équiper du logiciel comptable de l'Agfa, leur centre de gestion, auquel elles adhèrent depuis de nombreuses années. Elles ont décidé toutes les deux de changer leurs tracteurs, "on en avait bien besoin (rires) !" Nathalie et Jean-Jacques souhaitent agrandir le bâtiment existant pour les vaches laitières, il va donc leur falloir emprunter. Ils ont à présent plus de cartes en main pour mener à bien cette entreprise.

 


*Formation Vivea

 

Formation : Comment gérer les priorités de son exploitation dans le nouveau contexte économique ?

- Améliorer la valeur ajoutée
- Raisonner ses investissements
- Le plan bâtiment
- Tout savoir sur le Contrat Agriculture Durable
Durée : 2 jours
Coût : 30 € HT
Les jeunes agriculteurs peuvent bénéficier d'un crédit formation de 150 ?/an durant les 3 ans qui suivent leur installation.


MANZAT
les mardis 27 février et 6 mars de 9 h 30 à 17 h
à la Mairie - Salle du Conseil
PICHERANDE
les mardis 13 et 20 mars de 9 h 30 à 17 h
Mairie

 

Renseignements - Inscriptions :
AGFA - Coraline VERGNE - Tél : 04.73.19.53.10

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Meilleurs voeux 2021

L'Auvergne Agricole et  Excepto vous présentent ses voeux.

Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Le grand Massif central défend des fermes pas des firmes
Réunis le 8 janvier à Clermont-Ferrand, les membres de la Copamac-Sidam ont réitéré leurs propositions dans le cadre des derniers…
Personnes se promenant le long de l'Allier
Voie verte, les agriculteurs seront concertés
Le future voie verte reliant Saint-Yorre à Pont-du-Château et Authezat à Brassac-les-Mines inquiètent bon nombre d'agriculteurs.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole