Aller au contenu principal

Appel à la mobilisation à partir du 10 juin 2018

« N’importons pas l’agriculture dont nous ne voulons pas ! »

Les réseaux syndicaux FNSEA et JA se mobilisent à partir de dimanche 10 juin 2018.

"L'attitude du gouvernement impacte les exploitations agricoles mais fragilisent aussi les autres acteurs des filières agricoles.

Pendant ce mouvement, nous portons les 4 revendications suivantes :

1 - La France doit protéger ses paysans et ses modes de production, par la loi, pour mettre fin aux distorsions de concurrence induites par des accords commerciaux bilatéraux.

Nous demandons une interdiction d'importer tout produit ne correspondant pas aux standards de production français.

2 - Face à l'amoncellement de charges, nous demandons une consultation systématique du CORENA pour réaliser des études d'impact en cas de nouvelles réglementations.

Nous demandons à ce qu'aucune loi ni évolution réglementaire ne génère de nouvelles charges et qu'aucune norme ne soit créée sans une étude d'impact complète. Nous demandons au gouvernement de s'appuyer sur le contrat de solutions.

3 - Stopper le dumping social et garantir une concurrence saine, notamment au sein de l'Europe.

Nous demandons un allègement du coût du travail pour permettre aux employeurs agricoles d'être compétitifs par rapport à leurs concurrents européens et la majoration des exonérations TODE pour compenser la perte du CICE.

4 - Les plans de filières doivent déboucher sur la mobilisation de moyens d'investissement pour les exploitations agricoles et répondre aux objectifs initiaux des EGA d'amélioration du revenu des agriculteurs.

Nous demandons à l'Etat d'impulser une dynamique dans un plan cohérent au niveau national avec le niveau territorial et les plans de filières élaborés par les interprofessions et remis au ministre de l'Agriculture en décembre (complémentarité culture/élevage, énergie/alimentation, etc.)."

Fabienne Antheaume

Directrice de la FNSEA 63

 

 

 

103WFLYL_1.pdf (465.77 Ko)
Légende
Appel mobilisation du 10 juin 2018
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Le Covid aura finalement eu raison du plus grand rassemblement du monde de l'élevage.
Le Sommet de l'élevage reporté en 2021
Le rendez-vous européen des professionnels de l'élevage prévu début octobre à Clermont-Ferrand ne se tiendra pas cette année.
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
A Ardes-sur-Couze, Nicolas Buffay, éleveur allaitant, a saisi avec son objectif  la présence de cette colonie de vantours.
Le vautour aurait-il changé de comportement ?
Une centaine de vautours attaque mortellement des animaux vivants et en bonne santé dans le secteur du Sancy. Un comportement «…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole