Aller au contenu principal

Transmission
Anticiper et réussir la transmission de son exploitation

Une journée d’information, pour tous les agriculteurs âgés de plus de 55 ans des cantons de Menat, Montaigut en Combraille et Pionsat, s’est déroulée mi décembre.

Les participants ont posé de nombreuses questions qui ont enrichi le débat, Grâce à des exposés détaillés, aux témoignages de Jennifer Donnat et de Sylvie, sa maman (Giat), et d’Olivier Guissez (Moureuille), un grand merci à eux !

Afin d’informer les agriculteurs en devenir de retraite, sur les avantages d’une transmission de leurs exploitations bien préparée, la Chambre d'agriculture / Pra Combrailles, a organisé une rencontre sur ce thème, le 18 décembre dernier à Youx. Roger Lamadon, agriculteur à Moureuille, membre du comité Directeur de la Pra et Damien Richard agriculteur à Charbonnières-les- Vieilles, membre du bureau JA 63, ont présidé cette réunion.

 

De nombreux chefs d’exploitations à la retraite

D’ici 5 ans sur les cantons de Menat, Montaigut en Combrailles et Pionsat, 150 chefs d’exploitations seront à la retraite.

Après avoir dressés un état des lieux des 3 cantons (nombre d’installations, nombre de cessation d’activités, potentiel de production et foncier libéré…), Roger Lamadon et Damien Richard, ont fixé les enjeux de la transmission agricole pour les prochaines années :

- accompagner les cessations d’activités permettant l’installation de nouveaux agriculteurs pour renouveler les générations,

- conforter les structures existantes,

- maintenir les potentiels de production sur le territoire pour conserver l’économie qui s’y rattache,

- développer un tissu rural dynamique.

 

Trois questions à se poser

Les conseillers de la Chambre d’agriculture et des organismes partenaires(1) ont développé trois thèmes importants pour permettre aux futurs cédants de mieux préparer leur arrêt d’activité et de transmettre leur outil de travail :

- Qu’est ce que je transmets ? C’est définir l’inventaire du patrimoine professionnel ou privé pour mener une réflexion au sein de la famille et aborder le partage familial.

- Comment je transmets mon exploitation ? C’est connaître les différents moyens de cession, que sont la donation, la location, la vente ou la combinaison des 3 à utiliser, en fonction du bien à transmettre et selon la volonté ou les besoins de chacun.

- Quelle valeur a mon exploitation ? C’est définir sa valeur comptable, sa valeur patrimoniale et sa valeur économique. C’est ce que les conseillers ont présenté à partir d’exemples concrets.

 

Anticiper…, préserver…, compromis…

Quelle que soit la situation des futurs cédants, avec ou sans repreneur, en individuel ou en société, pour réussir une transmission il faut « anticiper » c'est-à-dire mener une réflexion sur le devenir de son exploitation 5 ans avant sa cessation d’activité. « Préserver  » un outil de travail en bon état afin de faciliter la reprise et enfin être capable de trouver « un compromis » entre cédant et repreneur.

Tous les thèmes développés ont donné lieu à des témoignages d’agriculteurs, qui ont fait part de leur expérience lors de reprise d’exploitation.

 

(1) Cer France Puy-de-Dôme Avenir, CerFrance Horizon, JA 63, MSA, Réseau Foncier en Combrailles Artense, Safer d’Auvergne.
Cette journée a bénéficié de la participation financière du Conseil régional et du CASDAR.

Anticiper et réussir sa transmission agricole

Transmission familiale ou hors cadre familial (individuel ou sociétaire). Rendez-vous mardi 19 février de 9 h 30 à 16 h, salle des fêtes d’Herment.

Les participants obtiendront réponses aux questions qu’ils se posent. Comme par exemple : Qu’est-ce que je transmets ? Comment ?

Quelle valeur pour mon exploitation et incidences fiscales ?

Et ce grâce à des :

• Témoignages de cédants et de repreneurs

• Interventions de conseillers spécialisés

• Buffet offert sur place (réservation obligatoire)

 

Renseignements et réservations : PRA Dômes Hautes Combrailles -  63210 ROCHEFORT-MONTAGNE - Tél : 04.73.65.92.69 - dhc@puy-de-dome.chambagri.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Pour Patrice Gandeboeuf, producteur laitier individuel, le Service de Remplacement est la seule solution pour partir en vacances.
"Sans le Service de remplacement 63 je ne partirais pas en vacances"
Patrice Gandeboeuf est producteur laitier individuel et chaque année il s'offre une semaine de vacances en famille grâce au…
Le changement de calcul de l’aide et la suppression de l’aide à la vache allaitante sur notre bassin naisseur peut avoir des répercussions économiques importantes pour les élevages allaitants.
La PAC changera-t-elle de cap en 2023 ?
Même si certains points méritent des clarifications, les grandes orientations de la future Pac sont désormais définies. Mais les…
Quelques parcelles d'orge et de blé ont été moissonnées dimanche dernier avant d'être stoppées par le retour de la pluie.
Les moissons se font attendre...
Après un mois de pluie l'heure des moissons approche mais l'humidité ambiante fait craindre un déclassement des récoltes. Le…
Avant le démarrage de la castration, Laurent et Pascale Favy donnent conseils et explications aux 46 jeunes présents pour ce premier jour de chantier à Beauregard l'Evêque.
Castration, le casse-tête pour dénicher de la main-d'œuvre saisonnière
Les chantiers d'écimage des maïs semences ont débuté la semaine dernière avec notamment des jeunes des Maisons de Quartier de la…
Andrée Tisserand en entretien PAI avec 2 candidats à l'installation. Céline Baudry, infirmière, et Valentin Port , ingénieur, portent un projet à deux familles de paysan boulanger et une chèvrerie.
PAI, le passage obligé pour s'installer
Andrée Tisserand, conseillère Point Accueil Installation (PAI) à la Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme, informe et oriente les…
Autour de Jean-Michel Cellier-Courtil, les agriculteurs bio membres de quatre GIEE ont été invités à découvrir la diversité culturale de son exploitation.
Avant les moissons, dernier Tour de plaine
Bio 63 a organisé tout au long de la campagne des "tours de plaine" chez différents producteurs bio du Puy-de-Dôme pour amener…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole