Aller au contenu principal

Interview
« AJIS renforce notre contribution auprès des jeunes installés »

La SAFER Auvergne-Rhône-Alpes renforce son accompagnement auprès des jeunes installés à travers le lancement du dispositif AJIS. Décryptage avec Jacques Chazalet, Vice-président de la Safer Auvergne-Rhône-Alpes.

Jacques Chazalet

En quoi consiste le dispositif AJIS mis en place par la Safer Auvergne Rhône-Alpes ?
AJIS - Aide en faveur des Jeunes Installés par la Safer- est un accompagnement financier apporté aux jeunes de moins de 45 ans qui acquièrent un bien bâti ou non via la Safer. Ce soutien consiste en une prise en charge partielle des frais d’établissement de l’acte notarié lors de l’installation. La Safer a budgétisé 250 000€ pour cette mesure en 2022. Le dispositif, initié à titre expérimental durant 6 à 8 mois, fera l’objet d’un bilan à mi-parcours qui nous permettra d’apporter les améliorations et les adaptations nécessaires.
Quelles sont les conditions pour prétendre à cette aide ?
Tout jeune installé qui a acheté tout ou partie de son bien via la Safer Auvergne-Rhône-Alpes lors de son installation entre le 1er janvier et le 31 décembre 2022 peut prétendre à cette aide et bénéficier ainsi d’une prise en charge partielle de ses frais d’établissement de l’acte notarié. Quelques conditions s’imposent : être installé en qualité d’exploitant agricole à titre principal (y compris en cas de pluriactivité), avoir acheté des biens en 2022, via la Safer, en nom propre ou par le biais d’une société dont le demandeur détient au moins la moitié des parts et/ou la gérance et avoir le siège d’exploitation situé en Auvergne-Rhône-Alpes. Enfin, ce doit être une première installation en agriculture pour le demandeur.
Qu’est-ce qui a motivé cette mesure ?
L’installation est une priorité forte dans le monde agricole, portée par de nombreux acteurs de la profession et également par les pouvoirs publics. Nous souhaitions nous aussi participer à la dynamique du renouvellement des générations et renforcer ainsi notre contribution en direction des jeunes qui s’installent. Ils sont notre priorité, l’avenir de nos territoires, il est donc important que nous les aidions.
Le dispositif AJIS vient compléter celui du portage foncier proposé par la Safer. Pour rappel, ce système permet à un jeune installé d’acquérir progressivement du foncier par l’intermédiaire de la Safer qui l’achète avant de le lui donner en location dans le cadre d’une convention d’une durée de 5 ans. Ce dispositif existe depuis longtemps, mais nous travaillons aujourd’hui à son amélioration, avec nos partenaires, afin de consolider son assise financière et d’en faire, avec AJIS, un réel outil au service du renouvellement des générations en agriculture.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Une aide à l'alimentation animale est allouée aux éleveurs pour couvrir une partie de la hausse des charges à laquelle ils sont confrontés depuis l'explosion de la guerre en Ukraine.
Plan de résilience : l'aide à l'alimentation animale
Dans le cadre du plan de résilience et pour faire face à la hausse de charges d’exploitation, le gouvernement octroie aux…
Nicolas Chatard, nouveau président JA63.
Le nouveau président de JA 63 entre innovation et persévérance
Nicolas Chatard a été élu président du syndicat Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme avec une nouvelle équipe et succède ainsi à…
Le COTI du 5 mai dernier a rassemblé, à la Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme, la profession agricole et para-agricole, des élus locaux et l'enseignement agricole.
Installation/transmission et DJA, évolutions plus ou moins favorables
Une nouvelle DJA financée, non plus par le Feader mais par les Régions, devrait voir le jour le 1er janvier 2023 avec un montant…
Après plusieurs années d'augmentation, les effectifs de la Limousine se stabilisent en 2022.
L’Aubrac et la Limousine augmentent, la Salers se stabilise et la Charolaise décroche
Les effectifs bovins allaitants dans le Puy-de-Dôme sont en baisse chaque année mais certaines races résistent mieux que d'autres…
« Le contrat : une arme de proposition massive que doivent utiliser les éleveurs »
Alors que la décapitalisation s’accélère dans un contexte de hausse de charges sans précédent, la vente des animaux aux coûts de…
La journée de démonstration de matériel à Moureuille, le 20 avril, a attiré une trentaine de visiteurs.
La Cuma des Prés se tourne vers l’avenir
La Cuma des Prés à Moureuille compte une vingtaine d'adhérents qui ont accès à du matériel performant grâce à la collectivité.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole