Aller au contenu principal

Politique
Aide régionale : « La ficelle est un peu grosse »

Les conseillers régionaux Jean Proriol et Michel Bonnefille commentent l’aide exceptionnelle de 350 euros de la Région et la politique agricole de René Souchon.

Jean Proriol : « René Souchon affirme ne pas vouloir rentrer dans une politique de guichet. Mais que fait-il en versant 350 euros ? »

«Le père Noël arrive bien en retard ! » lance Jean Proriol, député de la Haute-Loire et conseiller régional. L'opposition UMP au conseil régional a souhaité réagir à la décision du conseil régional de verser 350 euros aux 2 000 agriculteurs les plus en difficulté. La mesure a été votée en commission lundi 25 janvier avec les voix de l'opposition: « Nous tenons compte de la crise» affirme l'élu. Ce qui ne l'empêche pas d'égratigner le dispositif en compagnie du conseiller régional Michel Bonnefille.
D'abord, le calendrier : la Région a présenté la nouvelle aide mi-janvier. « Entre Noël et les élections, c'est une bien cu-rieuse coïncidence, sourit Jean Proriol. Alors que depuis six mois nous demandions une aide d'urgence ! » Le montant de l'aide ? Trop faible pour l'élu. « Mieux vaut tard que jamais, concède-t-il. Mais la ficelle est un peu grosse et le tuyau léger. » Enfin pour lui l'aide de la Région, calculée en fonction du quotient familial, n'a rien à voir avec une aide économique mais plutôt sociale.

Bataille de chiffres

Les deux conseillers régionaux n'ont pas oublié de décocher d'autres flèches, avec cette fois en ligne de mire l'ensemble de sa politique agricole de René Souchon. « La Région veut faire de l'Auvergne la première région bio. Mais ce n'est qu'un slogan ! Je préfère regarder du côté de la production de qualité et des labels » affirme Michel Bonnefille. « Le budget pour l'agriculture a été divisé par deux» assure Jean Proriol. Sur ce point, la Région a déjà avancé d'autres chiffres : le volume global des crédits de paiement mandatés consacrés à l'agriculture, hors sécheresse, s'est réduit d'environ 5 % entre les deux mandatures. Quelle politique alternative est-il possible de mettre en place ? Michel Bonnefille propose trois pistes : renforcer les aides pour les bâtiments d'élevage, développer davantage le soutien aux Cuma et à l'installation des jeunes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Thomas Pannetier et Stéphanie Seguin devant une rangée de tabac Brun. Variété rustique, le Brun demande peu d’eau. Il possède une haute teneur en nicotine. Son stockage et séchage sont simplifiés.
Le tabac aussi mise sur le haut de gamme
Malgré les bouleversements qui ont impacté la filière tabacole ces dernières années, les planteurs du Puy-de-Dôme et de l’Allier…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole