Aller au contenu principal

Société
Agriculture et handicap sont compatibles

Sensibiliser les acteurs de l’agriculture au handicap, déconstruire les idées reçues, accompagner les employeurs et les salariés confrontés au handicap dans l’emploi, la FRSEA et l’ANEFA Auvergne-Rhône-Alpes s’engagent sur la question en partenariat avec l’AGEFIPH.

Depuis longtemps, la FRSEA et l’ANEFA Auvergne-Rhône-Alpes sont engagées dans la prévention des risques. Il y a quelques temps, elles ont décidé d’aller plus loin et de travailler sur le handicap en agriculture. « Je suis convaincu que l’agriculture est un terreau favorable pour l’insertion et en particulier celle des personnes en situation de handicap, souligne Pascal Servier, président de la commission emploi de la FRSEA AURA. C’est un secteur innovant et très ouvert ». Pour conduire ce travail, le syndicat a fait appel à de nombreux partenaires. Parmi eux, l’Association de gestion du fonds pour l'insertion des personnes handicapées (AGEFIPH) occupe une place centrale. « Nous sommes plus que la « banque du handicap », rappelle Marie-Laure Bellair-Dargent, déléguée régionale de l’AGEFIPH AURA. Nous avons un rôle de conseil, d’accompagnement et nous conduisons de nombreuses actions d’information à destination des salariés et des employeurs ». Au niveau national où l’on commence à réfléchir sur le sujet, l’initiative est scrutée avec attention. « Actuellement seul 1% de nos salariés sont reconnus travailleurs handicapés, mais en réalité le chiffre est bien supérieur, explique Jérôme Volle, vice-président de la FNSEA et responsable de la Commission emploi. Il faut passer le 1er cap qui est celui de la reconnaissance du handicap. Il faut aussi aborder ces sujets dans les formations. Nous avons des outils à notre disposition (APECITA, ANEFA), il faut arriver à mettre tout cela en musique avec l’accompagnement des financeurs de la formation (OCAPIAT, VIVEA) ». Sujet encore tabou, le handicap n’est pourtant pas synonyme de fauteuil roulant : plus de 85% des handicaps sont invisibles et sont souvent le fruit d’accidents de la vie puisqu’ils surviennent à 80% après l’adolescence. « La démarche de reconnaissance est une démarche volontaire et individuelle, poursuit la déléguée de l’AGEFIPH AURA. Or, de nombreuses personnes ont peur d’être pénalisées dans leur vie professionnelle ». Pour mieux informer salariés et employeurs sur tous ces sujets, une campagne de communication a été mise en place dans la presse agricole en 2021. « Maintenant, nous devons passer à l’opérationnel, reprend Pascal Servier. Le recours aux groupements d’employeurs permet de spécialiser les salariés, ils ont un rôle à jouer dans le travail qui est mené, tout la comme la MSA qui demeure un relais précieux ».

POUR ALLER PLUS LOIN, RENDEZ-VOUS SUR LE SITE DE L'AGEFIPH

https://www.agefiph.fr/


DuoDay© : rendez-vous le 17 novembre

Pour favoriser l'insertion des personnes handicapées dans le milieu du travail et créer de nouvelles opportunités professionnelles pour elles, le Secrétariat d’État chargé des Personnes handicapées et ses partenaires l’Agefiph, le FIPHFP, Cap Emploi, Pôle Emploi, le réseau des Missions Locales et l’Algeei, organisent chaque année l'opération DuoDay©. La cinquième édition se déroulera pendant la semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées (SEEPH) le 17 novembre prochain. DuoDay© consiste, pour une personne en situation de handicap, à composer, le temps d’une journée, un duo avec un professionnel pour découvrir son poste, ses missions et son environnement de travail. La FDSEA de Haute-Loire a participé l’an dernier à cette initiative.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le jeu "La Grange" est une représentation simplifiée d'un territoire d'élevage. Son objectif est la co-construction par les joueurs d'une grange qu'ils devront faire évoluer au fil du temps, des contraintes et des souhaits partagés.
GAMAE : des jeux sérieux pour répondre à de sérieux enjeux
L’INRAE présente GAMAE, la première plateforme française de ressources scientifiques et techniques dédiée aux « jeux sérieux »…
Co-président du concours, Jean-Claude Faure est éleveur de charolaises au sein du GAEC des Deux villages et conseiller municipal de la commune.
Ce week-end a lieu le 35ème concours charolais de St-Gervais
La 35ème édition du concours interdépartemental charolais de Saint-Gervais d’Auvergne aura lieu les 5 et 6 novembre…
Sécheresse plans de maïs
Le département du Puy-de-Dôme reconnu pour les calamités agricoles
Une partie du Puy-de-Dôme reconnue au titre des calamités agricoles avec 158 communes concernées. Les demandes d'indemnisation…
Bâtiment d'élevage
Visites de bâtiments : une étape cruciale
Les portes ouvertes bâtiments, organisées par l’EDE et la Chambre d’agriculture du Puy-de-Dôme, auront lieu les 8, 9 et 18…
Durant la période qui précède la reprise de l’exploitation, Sylvain investit l’argent qu’il gagne dans son futur cheptel de vaches Aubrac.
Une transmission hors-cadre familial réussie !
Jean-Louis Lescure, exploitant retraité depuis octobre 2021, a eu la chance de trouver un jeune repreneur pour son exploitation.…
Méthaniseur
Méthanisation : solution d’avenir en milieu agricole
Bertrand Duprat, agriculteur méthaniseur et vice-président de l’association des agriculteurs méthaniseurs de France (AAMF),…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole