Aller au contenu principal

« Agriculteurs, ne restez pas seuls face à vos difficultés »

Agir Ensemble propose un dispositif d’accompagnement pour les agriculteurs en situation fragile.

Agir Ensemble propose un dispositif d’accompagnement pour les agriculteurs en situation fragile. N’hésitez pas à prendre contact au 04.73.44.46.83, une main vous accompagnera...

En pleine mutation, le secteur agricole traverse de surcroît une conjoncture difficile. Les difficultés s’accumulent dans les exploitations agricoles et l’équilibre de bon nombre d’entre-elles est remis en question. Cela se traduit généralement par une baisse des investissements, un retard dans le paiement des fournisseurs, des factures qui s’accumulent, des démarches administratives qui deviennent pesantes ; l’agriculteur s’isole et trop souvent finit par demander de l’aide quand le panel de solutions est réduit.

Pour venir en aide aux agriculteurs dont l’exploitation se fragilise, les Organismes Professionnels Agricoles de l’association AGIR ENSEMBLE ont mis en place un dispositif d’accompagnement. Ils sont convaincus qu’accompagnée dès les premières difficultés, la situation est le plus souvent rattrapable.

Mais il n’est pas facile de parler de ses difficultés, on croit souvent que ça va s’arranger, on continue tant bien que mal à avancer, on s’isole, on n’arrive plus à regarder autour de soi et souvent, la conjoncture difficile aggrave la situation malgré tous les efforts fournis…

Pour aider à franchir ce pas, les acteurs de terrain des Organisations professionnelles agricoles d’Agir Ensemble (conseillers, techniciens, animateurs, commerciaux, comptables...) jouent un rôle essentiel. Ils rencontrent régulièrement les agriculteurs avec lesquels s’instaure un dialogue de confiance. Ils sont à l’écoute et peuvent être une porte d’entrée dans le dispositif d’accompagnement.

« Entrer dans un dispositif d’accompagnement n’est pas une honte »

C’est tout simplement, à un moment donné, poser les choses, repérer les difficultés, pour que des partenaires professionnels puissent trouver avec l’agriculteur des solutions et partager avec lui un plan d’actions lui permettant de rebondir.

Entrer dans un dispositif d’accompagnement, c’est d’abord et avant tout trouver une écoute bienveillante, sans crainte d’être jugé, avec une personne de l’association. Et ensuite, avec les partenaires, cela permet d’avoir un regard extérieur, de prendre du recul sur sa situation et de rompre l’isolement.

Ne pas attendre que les difficultés s’accumulent permet d’anticiper les problèmes, évitant ainsi de se retrouver dans une situation très complexe dont il sera plus difficile de se sortir.

Alors n’hésitez pas à parler à vos interlocuteurs de terrain ou appelez l’association au 04.73.44.46.83

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Bruno Dufayet
Bruno Dufayet : « Les marchés sont porteurs, ne lâchez pas les prix sur vos fermes »
Eleveur à Mauriac dans le Cantal, Bruno Dufayet déploie la feuille de route de la Fédération nationale bovine qu’il préside, avec…
Marché du maigre et du gras, stop à l’enfumage !
 Jeudi 8 octobre, les producteurs de viande ont reçu Bruno Dufayet, président de la Fédération Nationale Bovine (FNB). Remise à l…
Cultiver l'herbe : la solution pour affronter le changement climatique
La 11ème édition de "l'Herbe de nos Montagnes" organisée à Laqueuille la semaine dernière a posé plusieurs…
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont-Auvergne
Les volailles fermières d’Auvergne entrent dans la mêlée
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont…
De gauche à droite : André Bernard, président de la chambre régionale d'agriculture PACA, David Chauve, Sébastien Windsor, président de l'APCA, Vincent Chirent et Christophe Hillairet.
« Les chambres d'agriculture doivent être innovantes »
En visite dans le Puy-de-Dôme, le président et le secrétaire général de l'Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture ont mis…
En Haute-Savoie, des éleveurs connectés et solidaires face au loup
  A partir de cette semaine, vos journaux agricoles d’Auvergne-Rhône-Alpes vous proposeront tous les mois, une rubrique dédiée à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole