Aller au contenu principal

« Agriculteurs, ne restez pas seuls face à vos difficultés »

Agir Ensemble propose un dispositif d’accompagnement pour les agriculteurs en situation fragile.

Agir Ensemble propose un dispositif d’accompagnement pour les agriculteurs en situation fragile. N’hésitez pas à prendre contact au 04.73.44.46.83, une main vous accompagnera...

En pleine mutation, le secteur agricole traverse de surcroît une conjoncture difficile. Les difficultés s’accumulent dans les exploitations agricoles et l’équilibre de bon nombre d’entre-elles est remis en question. Cela se traduit généralement par une baisse des investissements, un retard dans le paiement des fournisseurs, des factures qui s’accumulent, des démarches administratives qui deviennent pesantes ; l’agriculteur s’isole et trop souvent finit par demander de l’aide quand le panel de solutions est réduit.

Pour venir en aide aux agriculteurs dont l’exploitation se fragilise, les Organismes Professionnels Agricoles de l’association AGIR ENSEMBLE ont mis en place un dispositif d’accompagnement. Ils sont convaincus qu’accompagnée dès les premières difficultés, la situation est le plus souvent rattrapable.

Mais il n’est pas facile de parler de ses difficultés, on croit souvent que ça va s’arranger, on continue tant bien que mal à avancer, on s’isole, on n’arrive plus à regarder autour de soi et souvent, la conjoncture difficile aggrave la situation malgré tous les efforts fournis…

Pour aider à franchir ce pas, les acteurs de terrain des Organisations professionnelles agricoles d’Agir Ensemble (conseillers, techniciens, animateurs, commerciaux, comptables...) jouent un rôle essentiel. Ils rencontrent régulièrement les agriculteurs avec lesquels s’instaure un dialogue de confiance. Ils sont à l’écoute et peuvent être une porte d’entrée dans le dispositif d’accompagnement.

« Entrer dans un dispositif d’accompagnement n’est pas une honte »

C’est tout simplement, à un moment donné, poser les choses, repérer les difficultés, pour que des partenaires professionnels puissent trouver avec l’agriculteur des solutions et partager avec lui un plan d’actions lui permettant de rebondir.

Entrer dans un dispositif d’accompagnement, c’est d’abord et avant tout trouver une écoute bienveillante, sans crainte d’être jugé, avec une personne de l’association. Et ensuite, avec les partenaires, cela permet d’avoir un regard extérieur, de prendre du recul sur sa situation et de rompre l’isolement.

Ne pas attendre que les difficultés s’accumulent permet d’anticiper les problèmes, évitant ainsi de se retrouver dans une situation très complexe dont il sera plus difficile de se sortir.

Alors n’hésitez pas à parler à vos interlocuteurs de terrain ou appelez l’association au 04.73.44.46.83

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Thomas Pannetier et Stéphanie Seguin devant une rangée de tabac Brun. Variété rustique, le Brun demande peu d’eau. Il possède une haute teneur en nicotine. Son stockage et séchage sont simplifiés.
Le tabac aussi mise sur le haut de gamme
Malgré les bouleversements qui ont impacté la filière tabacole ces dernières années, les planteurs du Puy-de-Dôme et de l’Allier…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole