Aller au contenu principal

Agroforesterie
AF.TER, un fonds de financement en faveur des agriculteurs

L'Association Française d'Agroforesterie (AFAF) lance un campagne de financement et de mécénat en faveur des agriculteurs en transition. Plus de 365 projets seront soutenus en 2021.

Troupeau de moutons

L’Association Française d’Agroforesterie lance une grande campagne de financement, AF.TER, afin de permettre aux entreprises d’engager des actions de mécénat en faveur d’une agriculture d’avenir.
L’association travaille pour que l’arbre, la haie, et la couverture végétale des sols dans son ensemble retrouvent leur place au sein des systèmes agricoles. L'objectif est de (re)construire, du sol au paysage, une agriculture de la fertilité. AF.TER est une initiative nationale de soutien aux agriculteurs s’inscrivant dans cette démarche. Bien plus que l’introduction d’arbres dans les fermes, il s’agit d’engager une transition collective sur des territoires en mouvement, qui soit une réponse globale aux enjeux économiques, climatiques et de gestion des ressources naturelles.
AF.TER a donc pour vocation de venir en soutien aux agriculteurs en transition. A travers le site internet, www.agroforesterie.fr, les entreprises qui le souhaitent peuvent dès à présent engager des actions de mécénat, en choisissant un ou plusieurs projet(s) à accompagner.
Objectif 2021 : " 1 jour, 1 agriculteur, 1 territoire ", soit 365 projets sur un an. Pour chaque projet soutenu, 70 % de la contribution seront dédiés à la plantation des arbres et 30 % seront consacrés à des actions de sensibilisation auprès du grand public. Au-delà du financement alloué au chantier de plantation, les contributions permettront d’accompagner chaque agriculteur (soutien technique, formation, conseils) pendant 3 ans. Du côté des entreprises, AF.TER permettra à chaque mécène de :
- soutenir l’agriculture durable en maintenant ou accélérant le développement d’une production agricole française de qualité dans un contexte de changement climatique,
- être acteur du changement en participant à la conservation des ressources naturelles et à la régénération des sols agricoles, grâce à des pratiques agro-écologiques innovantes,
- s’engager localement en améliorant la résilience économique et énergétique des fermes de chaque territoire (périmètre au choix de l’entreprise), en France métropolitaine et d’outre-mer,
- mesurer et valoriser son impact à travers un suivi d’indicateurs sur 3 ans, des visites sur place et une mobilisation régulière des collaborateurs. 

Infos Plus : Contacter le service agroforesterie de la Chambre d’agriculture 63 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Mathieu Peyrat a repris l'exploitation de François Dauphin à Job.
" J'ai eu la chance d'avoir le repreneur sous la main"
Plusieurs journées autour de la cessation et reprise d'exploitation sont organisées dans le Puy-de-Dôme. L'occasion de rencontrer…
Ovins dans une étable
La filière ovine puydômoise à la recherche de repreneurs
Le renouvellement des générations est également un enjeu pour les filières puisqu'il assure le maintien du maillage des activités…
Emmanuel Bernard, Bruno Dufayet et Jonathan Janichon face aux représentants des éleveurs de la région Auvergne Rhône Alpes mardi 16 février à Aubière.
Les éleveurs allaitants mettent la pression sur le gouvernement
 Prix en berne, échec du plan-filière, négociations difficiles de la Pac, indifférence et passivité gouvernementale... Les…
Le 17 février, une trentaine d'agriculteurs a répondu présent à l'invitation de la Chambre d'agriculture autour d'une réunion d'information sur la mise en place d’une filière légumes dans le Puy-de-Dôme.
Légumes de plein champ : les prémices de la filière
Le 17 février dernier, la première réunion d'information autour de la production de légumes de plein champ marque le début des…
L’appel des 45 parlementaires pour une PAC juste et durable
A l'initiative d'André Chassaigne, député du Puy-de-Dôme, 45 parlementaires de toutes sensibilités, ont lancé officiellement,…
Sabine Tholoniat, présidente de la FNSEA63 et Quentin Baumont, président de JA63
"Nous ne lâcherons rien !"
Sabine Tholoniat, présidente de la FNSEA63 et Quentin Baumont, président de JA63, reviennent sur les raisons de la mobilisation…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole