Aller au contenu principal

Sélection
35ème et 36ème achats du GIE Charolais Leader

Le GIE Charolais Leader poursuit son travail en faveur de la progression génétique des élevages puydômois avec l'acquisition de deux nouveaux taureaux.   

Thales et Trésor sont les 35ème et 36ème taureaux acquis par le GIE depuis sa création.

 Les adhérents du GIE ont renoué avec la traditionnelle cérémonie d’accueil des taureaux suite à deux ans d’abstinence : confinement de 2020 et faute d’avoir trouvé de taureau à leur convenance en 2021. Mais ils se sont rattrapés cette année avec l’achat de deux jeunes reproducteurs : Thales et Trésor qui ont été accueillis par les ambassadeurs d’une vingtaine de « maisons » du GIE et de nombreux représentants de la municipalité de Teilhet.
Ils avaient également à fêter le succès du National Charolais de Cournon qui a couronné un produit du GIE : Nefertiti « Reine du Sommet 2022 », fille d’Invictus, un taureau phare du groupe qui compte aujourd’hui 35 élevages adhérents.

Deux belles pointures

Thales a été acheté dans l’élevage Jean-Marc Pacaud, éleveur à Laizy en Saône et Loire, bien connu des sélectionneurs, où il avait été repéré lors de la tournée d’achat de cet été. Il rentre en pension dès cet automne au GAEC Olivier-Renard sur la commune de Teilhet. Sabine Olivier et Cyril Renard sont deux jeunes éleveurs qui vont avoir pour mission d’entretenir le taureau et de le présenter aux différents concours auxquels participe le GIE. Ils en feront la promotion, ainsi que de ses produits qui ne s’exposeront que… dans deux ans ! Thales a été choisi pour ses qualités de race, son développement et deux très bons parents.
Trésor a été acheté à la vente aux enchères de Moulins en septembre dernier, toujours suite à un repérage lors de la tournée d’achat. Il provient de l’élevage Denis Corneloup d’Avrilly dans l’Allier, là encore un élevage réputé pour la qualité de ses produits. Il est, quant à lui, parti directement au Centre de Fontaines pour fabrication de semences et leur mise aux normes nationales et internationales.
Au printemps, il reviendra en « garde alternée » (une nouveauté pour le GIE) chez deux autres jeunes éleveurs : Théo Mialon de Moissat et Romain Chauffour à Escoutoux. Trésor est un veau racé, long, complet et avec des origines peu diffusées.

36 taureaux acquis par le groupe

Le GIE a donc acheté depuis sa création 36 taureaux qui ont été utilisés dans les élevages adhérents et pour certains largement diffusés au niveau national et international. Leurs produits ont été récompensés sur de nombreux podiums prestigieux que ce soit Moulins, Paris ou Cournon. Mais ils ont aussi contribué au fil des années à souder un collectif tout en laissant émerger des individualités et mettre très tôt en responsabilité de jeunes éleveurs qui, au fur et à mesure, se sont très bien intégrés dans le groupe et le font perdurer. Dix de ces taureaux ont des semences en commercialisation.
Ces moments de convivialité, hors de toute pression exercée par une participation à un évènement majeur comme l’a été l’édition 2022 du Sommet avec le Spécial Charolais, à domicile, permettent d’échanger, de se rappeler, de se projeter dans l’avenir : un plus pour les éleveurs souvent bien isolés et accaparés par leur travail sur leurs exploitations.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sécheresse 2022, TéléCalam ouverte jusqu'au 2 février
La déclaration des surfaces sinistrées est ouverte et concerne 179 communes puydômoises.  
16 communes du Puy-de-Dôme entrent en zone de surveillance et en zone réglementée suite à un foyer d'Influenza dans la commune limitrophe de Flayat (23).
La grippe aviaire aux portes du Puy-de-Dôme
Un foyer a été confirmé en début de semaine sur la commune limitrophe de Flayat en Creuse, une zone de surveillance et une zone…
La nouvelle aide bovine UGB pour 2023 : quels changements et à quelle date faire la déclaration ?
Parmi les changements importants de la prochaine PAC, l’aide bovine devient une aide à l’UGB bovin de plus de 16 mois. La FRSEA…
Loup
Le Puy-de-Dôme passe en cercle 3
Toutes les communes sont éligibles au financement des chiens de protection.
Dans l'Allier, l'OUGC décide de la répartition des volumes d'eau.
Gestion de l’irrigation par Organisme unique, quelles conséquences ?
Mercredi 18 janvier, le Syndicat des irrigants individuels (SII) a convié ses adhérents et plus largement les irrigants…
Les assurances et leurs fonctionnements demeurent identiques, notamment en grandes cult
Nouvelle assurance multirisques climatiques : regarder au cas par cas
Dans le nouveau cadre en 2023 pour l’assurance multirisques climatiques, grandes cultures, prairies, arboriculture et viticulture…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole