Aller au contenu principal

«2015 : Ma voix pour ma protection sociale»

Les élections des délégués cantonaux de la MSA ont démarré le 12 janvier et se déroulent jusqu’au 27 janvier. Vous pouvez voter par correspondance ou en ligne.

Logo MSA

Comme tous les cinq ans, le monde agricole va élire ses représentants à la MSA. 3 millions d’assurés, actifs et retraités -dont près de 98 000 en Auvergne-, répartis sur 3 collèges (exploitants / salariés / employeurs) vont désigner 25 000 délégués cantonaux dont 1200 en région.

 

Le rôle du délégué

Le rôle principal des élus MSA est de représenter les ressortissants dans les 5 années à venir.

Le délégué cantonal MSA est un acteur clé : il assure le relais entre la Msa et ses adhérents ; il participe à la réalisation de projets locaux et s’implique dans des actions solidaires pour faciliter la vie des adhérents, il représente la Msa et porte ses positions ; enfin, les élus désignent en leur sein les administrateurs qui gèrent la caisse locale et portent les attentes des ressortissants auprès des pouvoirs publics. Cet engagement se concrétise à travers par exemple la récente création d’indemnités journalières maladie pour les exploitants agricoles, des interventions sociales et financières lors des crises agricoles…

 

 

Des candidats

Cette année encore, l’Udsea et JA Puy de Dôme présentent des candidats exploitants et employeurs. Ensemble, ils entendent défendre la protection sociale axée autour du monde agricole et rural et améliorer les droits des assurés. Si des avancées ont été faites ces dernières années (création des indemnités journalières maladie ou de la retraite complémentaire obligatoire pour les conjoints, revalorisation des retraites agricoles,…), les chantiers ne manquent pas. Les candidats Udsea/JA souhaitent notamment revaloriser les rentes en cas de problème de santé (cancer,…), allonger la période d’exonération de cotisations pour les jeunes installés, améliorer le montant des retraites et l’offre de soins en milieu rural, se battre pour un coût du travail harmonisé européen ou la simplification des formalités,…

Combien de délégué sont à élire par canton ?

 

- 4 délégués pour le collège 1 (exploitants)

 

- 3 délégués pour le collège 2 (salariés)

 

- 2 délégués pour le collège 3 (employeurs de main-d’oeuvre).

 

Pour les 1er et 3ème collèges, chaque titulaire a désigné un suppléant.

Le nombre de délégué à élire augmente der 1 par canton supplémentaire regroupé.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Thomas Pannetier et Stéphanie Seguin devant une rangée de tabac Brun. Variété rustique, le Brun demande peu d’eau. Il possède une haute teneur en nicotine. Son stockage et séchage sont simplifiés.
Le tabac aussi mise sur le haut de gamme
Malgré les bouleversements qui ont impacté la filière tabacole ces dernières années, les planteurs du Puy-de-Dôme et de l’Allier…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole