L'Auvergne Agricole 15 novembre 2017 à 08h00 | Par Karen Maruel

Clap de début pour le dispositif de viabilité hivernale 2017 - 2018

Le département du Puy-de-Dôme vient de siffler le lancement du dispositif de viabilité hivernale, du 17 novembre au 23 mars prochain. Objectif fluidité en sécurité sur les routes enneigées.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Lancement du dispositif de viabilité hivernale avec les élus et techniciens du Département. L’hiver peut arriver, ils sont prêts !
Lancement du dispositif de viabilité hivernale avec les élus et techniciens du Département. L’hiver peut arriver, ils sont prêts ! - © K.Maruel

C’est un peu en avance que l’hiver a déposé ses premiers flocons cette année. Et par des températures glaciales, le département du Puy-de-Dôme lance le dispositif de viabilité hivernale 2017 – 2018, du 17 novembre au 23 mars. Mais les agents et les engins étaient déjà dans les starting-blocks depuis plusieurs semaines : il a fallu intervenir dès les premiers jours de novembre pour assurer la sécurité des usagers. « Pas de surprises avec cet épisode neigeux précoce, c’est une habitude chaque année même s’il est un peu plus long. On est prêts à assurer la viabilité avant le lancement du dispositif mais aussi après le 23 mars », confirme Michel Miolane, directeur général des routes, Mobilité et Patrimoine.

 

700 agents entretiennent 7 200 km de route

«Comme chaque année, nous mettons tout en œuvre afin que l’hiver se déroule pour le mieux, quelles que soient les surprises qu’il nous réserve en matière de météo», assure Jean-Yves Gouttebel, Président du Conseil départemental du Puy-de-Dôme. Le département et ses 700 agents sont responsables du plus vaste réseau routier d’altitude en France (plus de 2 000 km de routes au-delà de 800 m d’altitude). La viabilité hivernale mobilise pas moins de 350 agents en astreinte quotidienne, de 4h à 22h pour certains, au volant de 132 engins (fraises, pousseurs, camions). Chaque année, environ 8 millions d’euros sont alloués à ce dispositif par le département. En moyenne, 30 000 tonnes de sel et 25 000 tonnes de pouzzolane sont répandus sur les routes pour retrouver une adhérence et faire fondre le verglas.

 

La sécurité, un travail d’équipe

« Les usagers ont tous les moyens à leur disposition pour être informés de l’état du réseau routier », insiste Jean-Yves Gouttebel. 12 webcams et 16 panneaux à messages variables permettent en effet de visualiser l’état des routes en temps réel. Et pour assurer le dégagement de ces 7 200 km de routes, il est indispensable d’établir des priorités. Dans l’intérêt du plus grand nombre, sont prioritairement déneigés les axes routiers les plus fréquentés et les plus accidentogènes. Inévitablement, certaines routes ne sont dégagées que plus tard et des cols sont fermés à la circulation.

Adopter les bons réflexes en conditions hivernales

Avant de prendre le volant, il est impératif de se poser les bonnes questions et d’adopter les bons réflexes en conditions hivernales. Assurez-vous d’être bien équipés avec des pneus neige, voire des chaînes, mais pensez également à prendre gants, bonnet et même une couverture de survie en cas d’imprévu.

Plus important encore, adoptez un comportement routier adapté. Ne vous engagez pas sur les routes barrées, et ne doublez pas les engins de déneigement. Car « si la route est dégagée derrière le chasse-neige, elle l’est forcément moins devant lui », rappelle Nicolas Morisset, directeur des routes (DGRMP).

Aujourd’hui, le principal problème reste la vitesse : « on est là pour mettre en sécurité les personnes, il faut aller doucement dans des conditions hivernales », préconise Olivier Chambon, vice-président chargé des routes et de la mobilité. « Car vous toutes et tous, usagers de notre réseau routier, avez aussi votre rôle à jouer cet hiver. C’est votre vie qui est en jeu, celle des autres également. Alors adoptez les bons réflexes, levez le pied si nécessaire », conclut Jean-Yves Gouttebel.

Anticipez avant de prendre le volant : rendez-vous sur le site puydedome.fr ou composez le numéro du répondeur 04.73.42.02.63.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui