L'Anjou Agricole 18 janvier 2018 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

L’agroéquipement, se former pour s’assurer un débouché

Les formations en agroéquipement ont du succès auprès des jeunes. Dans le Maine-et-Loire, pas de difficulté à atteindre les effectifs. Pourtant, le secteur de l’agroéquipement est en tension. De nombreux postes restent à pourvoir faute de candidats.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les élèves en CS Tracteurs et machines agricoles - utilisation et maintenance « passent beaucoup de temps de formation à l’atelier », constate Anatole Micheaud, directeur de la MFR La Rousselière.
Les élèves en CS Tracteurs et machines agricoles - utilisation et maintenance « passent beaucoup de temps de formation à l’atelier », constate Anatole Micheaud, directeur de la MFR La Rousselière. - © AA/MFR

Les formations en agroéquipement ont le vent en poupe. « Ce sont des jeunes passionnés qui entrent dans nos formations », témoigne Anatole Micheaud, directeur de la MFR La Rousselière à Montreuil-Bellay. Dans ce domaine, l’établissement propose un bac pro conduite et gestion de l’exploitation agricole - systèmes à dominante cultures et un certificat de spécialisation (CS) Tracteurs et machines agricoles - utilisation et maintenance. Chaque année, les 2 parcours ne désemplissent pas. Ce qui   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Anjou Agricole