L'Auvergne Agricole 02 décembre 2011 à 12h13 | Par Bénédicte Boissier et Paul Barbazanges

Vignoble des Côtes d'Auvergne - Vignoble Côtes d'Auvergne : feu le VDQS(1), vive l’AOC !

Les vignerons du Syndicat des Côtes d'Auvergne, le 28 octobre dernier, poussaient un ouf de soulagement. L'Appellation d'Origine Contrôlée (AOC) était homologuée, via un décret paru au Journal Officiel (voir encadré).

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Vignerons, amis, élus, vendangent cette récolte historique. Le 15 décembre les premières bouteilles sortiront étiquetées : AOC !
Vignerons, amis, élus, vendangent cette récolte historique. Le 15 décembre les premières bouteilles sortiront étiquetées : AOC ! - © B.Boissier

L’INAO(2), le 16 novembre 2010, a émis un avis favorable, à la demande d'accession à l'AOC du vignoble des Côtes d'Auvergne.

A cette reconnaissance, il manquait cependant une étape importante : l’homologation du cahier des charges, officialisée via une parution au Journal Officiel. Ce qui fut fait le 28 octobre 2011.

Autant dire que jusqu'à cette date, malgré l'adoubement de l’INAO, «on a eu un peu d'inquiétude, tout au long de cette année», raconte Paul Barbazanges animateur de la Fédération Viticole du Puy-de-Dôme. Le Syndicat des Côtes d'Auvergne, entre temps, pour répondre aux exigences du nouveau Code rural, a du faire revalider officiellement le cahier des charges par ses adhérents… Encore une étape que vignerons et vigneronnes ont franchie, sans coup férir.

 

Vingt deux ans de travail

Depuis 1989 en effet, pour obtenir l’AOC, le Syndicat présidé jusqu'à une date récente par Jean-Pierre Pradier, appuyé par des conseillers (notamment Pierre Sucheyre de la Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme), des organismes professionnels agricoles, des élus puydômois… a du répondre à de nombreuse exigences.

Pour qui connaît leur histoire, on sait à quel point les vignerons des Côtes d'Auvergne ont du ramer dans de nombreuses galères. Un exemple ? La réorganisation de l'INAO, (prolongements de délais), juste au moment où ils voyaient le bout du tunnel !

 

Des efforts récompensés

Il a fallu pour certains, abandonner des dénominations auxquelles ils étaient attachés depuis plusieurs décennies : Ainsi, seuls les rouges de Boudes, Châteaugay, Madargue, Chanturgue et le rosé de Corent garderont le bénéfice de leur dénomination locale. Le 15 décembre prochain, les vins d’une autre couleur issus de ces secteurs seront simplement étiquetés : Côtes d'Auvergne. Mais AOC ! Ils feront partie d'une appellation que les vignerons sont fiers d'avoir obtenue pour des cépages rouges (gamay, pinot) et blanc (chardonnay), qui a fait l'objet de nombreux reportages dans des revues spécialisées et généralistes.

Surfant sur la vague, le Syndicat des Côtes d'Auvergne présidé par Pierre Goigoux, collabore étroitement avec les fromages AOP (3) d'Auvergne, mène entre autre, des actions de promotion avec Clermont Foot, a reçu récemment l'Union des Sommeliers de France. Et ces derniers, par la voix de leur président l'ont affirmé : le vin Côtes d'Auvergne, de par sa qualité, a gagné sa place dans la cour des grands.

 

 

(1) Vin Délimité de Qualité Supérieure

(2) Institut National de l'Origine et de la Qualité

(3) Appellation d'Origine Protégée.

Décret n° 2011-1379 du 25 octobre 2011 relatif à l’appellation d’origine contrôlée «Côtes d’Auvergne »

 

Art. 1er - Le cahier des charges de l’appellation d’origine contrôlée « Côtes d’Auvergne » est homologué.

Il est publié au Bulletin officiel du ministère de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l’aménagement du territoire et peut être consulté à l’adresse suivante : http://agriculture.gouv.fr/bulletinofficiel.

Art. 2 - L’arrêté du 3 novembre 2008 relatif à l’appellation d’origine vin délimité de qualité supérieure « Côtes d’Auvergne » est abrogé.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui