L'Auvergne Agricole 26 juillet 2018 à 08h00 | Par Auvergne Agricole

Trois mesures contre le Loup

LETTRE OUVERTE

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Reussir

La Fédération Nationale des Exploitants Agricoles (FNSEA), Jeunes Agriculteurs (JA), la Fédération Nationale Ovine (FNO), la Fédération Nationale Bovine (FNB), les Chambres d'Agriculture (APCA) ainsi que la Fédération Nationale du Cheval (FNC), ont adressé le 20 juillet une lettre ouverte au Préfet coordonnateur du plan Loup, Stéphane Bouillon.

Dans le texte, les organisations dénoncent l'inefficacité des mesures actuelles pour la défense des troupeaux. Les éleveurs s'inquiètent notamment de l'impact de l'augmentation de la population de loups à la sortie de l'hiver. Le nombre de spécimens serait en augmentation de 20 % par rapport à l'année précédente.

Les organisations demandent trois mesures au Préfet : des tirs de défense renforcés accordés aux éleveurs dès la première attaque de troupeau, l'étoffement de la brigade d'intervention du loup et l'autorisation, pour les tireurs habilités dans le cadre de tirs de défense renforcés, à disposer d'armes équipées de lunettes thermiques, sous couvert des lieutenants de louveterie.

Elles attirent aussi l'attention du Préfet sur la lenteur du traitement des dossiers d'indemnisation des attaques de troupeaux, et demandent qu'ils soient traités dans les 24 heures suivant le constat des dégâts par les agents habilités par l'État.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui