L'Auvergne Agricole 18 janvier 2007 à 00h00 | Par Bénédicte Boissier et C.Rolle

Terroir 2007 - Biotechnologies et Agriculture au centre de Terroir 2007

Parce qu'ils veulent montrer au grand public les facettes de leur métier, des agriculteurs organisent depuis 8 ans une manifestation "Terroir", dans le cadre de la foire de la Sainte -Paule.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Michel Delsuc, président du comité d'organisation de Terroir, explique que le thème des biotechnologies a été choisi, "parce que c'est un sujet sur lequel on a des difficultés à communiquer, or c'est un enjeu important pour l'agriculture."
Michel Delsuc, président du comité d'organisation de Terroir, explique que le thème des biotechnologies a été choisi, "parce que c'est un sujet sur lequel on a des difficultés à communiquer, or c'est un enjeu important pour l'agriculture." - © Auvergne Agricole

Michel Delsuc, président du comité d'organisation de Terroir, souligne que "cette année, Terroir qui s'intitule "Les biotechnologies, source de vie, champ de connaissance infinie", a voulu non seulement intéresser le grand public, mais également les agriculteurs. Nous avons choisi de parler des biotechnologies, incontournables dans notre profession aujourd'hui. Mais qui intriguent le grand public, et que nous professionnels, ne connaissons pas forcément très bien."

Mieux comprendre les biotechnologies

Ainsi à la Halle aux Grains d'Issoire, le 27 janvier prochain, sur différents stands illustrés par des panneaux détaillés, des agriculteurs expliqueront de manière concrète, mais aussi ludique, les dernières données de la recherche en matière de biotechnologies, leurs applications sur le terrain. "Ce sont en effet les gens du métier, qui vont expliquer ce que l'utilisation des technologies a apporté dans notre métier, comme par exemple le colza, le triticale… Nous venons en effet de suivre une formation, pour pouvoir renseigner spécialement ce jour là, toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur le sujet. Nous serons également présents la veille, le 26 janvier, pour recevoir différentes classes d'élèves de collèges et de lycées."

 

Les agriculteurs ont suivi une journée très dense de formation aux biotechnologies. Ce qui va leur permettre de répondre au mieux aux questions des visiteurs.
Les agriculteurs ont suivi une journée très dense de formation aux biotechnologies. Ce qui va leur permettre de répondre au mieux aux questions des visiteurs. - © Auvergne Agricole
Animation par les agriculteurs et les chercheurs

Cette formation a été dispensée par Pierre Barret, chercheur à l'Inra, qui sera présent à la manifestation pour expliquer les travaux actuels et à venir de la Recherche, notamment sur le génome. Avec Alain Toppan directeur filière OGM à Biogemma, il animera des conférences, qui permettront de mieux saisir la façon dont sont conduites ces biotechnologies, dans le domaine des Ogm, dans la recherche et la traçabilité de gènes, dans la connaissance des cellules et de l'Adn… "Ces explications seront à la portée de tous, et ces chercheurs répondront à toutes les questions que le grand public, mais aussi les agriculteurs, se posent à l'heure actuelle."
Comme chaque année, afin de rendre plus attractives ces visites de stands, les visiteurs sont invités à remplir un questionnaire. Dix d'entre eux seront tirés au sort. Les gagnants remporteront un panier garni. "Nous récoltons également par ce biais, des renseignements utiles pour davantage comprendre, ce que les gens pensent de notre métier. Cette année, un chapiteau avec des animaux, des explications sur la sélection génétique se tiendront juste à côté de Terroir"(voir encadré), ce qui je pense ajoutera à l'attractivité de la manifestation. Ils ont été nombreux à nous prêter main forte. Je les en remercie, et particulièrement Limagrain, la coopérative Domagri, la sucrerie de Bourdon, la Petite Région Agricole Limagne Sud et l'Inra."

Les pôles de Terroir
- « Historique des biotechnologies»
- «Les bases de connaissances : ADN, patrimoine génétique »
- «Les applications des biotechnologies»
- «Biotechnologies : gage de sécurité alimentaire».

Et en plus... Bovins et équins s’exposent à Terroir

En partenariat avec les organisateurs de TERROIR 2007, les syndicats d’éleveurs des races bovines et de chevaux de trait accueilleront les visiteurs le Samedi 26 Janvier à proximité du site de la Halle aux grains à Issoire.
7 chevaux de races ardennais, breton, comtois et percheron, et 30 bovins de races aubrac, limousine et salers seront présentés par les éleveurs. La conduite des troupeaux, leur alimentation et leur mode d’élevage feront l’objet d’échanges avec le public.
En lien avec le thème central de l’exposition Terroir, le public découvrira deux aspects de la sélection : l’adaptation des animaux aux ressources naturelles des terroirs auvergnats et l’adaptation aux exigences des consommateurs en particulier au travers de la traçabilité des produits : de la fourche à la fourchette !
La municipalité d’Issoire, au travers de la foire de la Ste Paule, a souhaité cette année renouer avec la tradition de la présence d’animaux sur le site. Une démarche qui vient compléter l’opération Terroir organisée depuis 8 ans par les agriculteurs de la zone.


Races et effectifs dans le Puy-de-Dôme

Salers : 18 000 vaches dans 1000 élevages
Limousine : 7000 vaches dans 550 élevages
Aubrac : 2000 vaches dans 200 élevages
Chevaux de trait : 1000 pouliches et poulinières dans 300 élevages.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui