L'Auvergne Agricole 19 janvier 2011 à 09h25 | Par Bénédicte Boissier

Syndicalisme - Les engagements du syndicalisme agricole d’hier à aujourd’hui

Une exposition consacrée au "Syndicalisme dans le Puy-de-Dôme de 1864 à 2011", se tient jusqu'à début avril à l'Hôtel du département. Un des volets est consacré au syndicalisme agricole.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Michel Thouly : "Le syndicalisme sert à regrouper et à servir les gens, pour leur permettre d'assurer collectivement leur progression, tout en mettant en œuvre leur formation personnelle."
Michel Thouly : "Le syndicalisme sert à regrouper et à servir les gens, pour leur permettre d'assurer collectivement leur progression, tout en mettant en œuvre leur formation personnelle." - © auvergne Agricole

Michel Thouly de l'Udsea (Union départementale des syndicats d'exploitants agricoles du Puy-de-Dôme), s'est chargé de la partie syndicalisme agricole, de l'exposition organisée par le Conseil Général du Puy-de-Dôme, avec Bernard Favodon de la Fdsea (Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles du Puy-de-Dôme). "Nous avons travaillé en collaboration, afin de mettre en avant ce pourquoi nous nous sommes battus et nous battons encore." Même si les deux syndicats n'affichent pas les mêmes buts, "nous avons trouvé un terrain d'entente." Le résultat : un panneau, "dommage qu'on en ait eu qu'un" portant sur les moments clés du syndicalisme agricole dans le Puy-de-Dôme de 1945 à nos jours. Un autre panneau est consacré aux événements marquants de 1886 à 1945.

 

Les objectifs de l'Udsea

"J'ai souhaité mettre en avant que notre syndicat défend les travailleurs agricoles et les entreprises agricoles. Nous voulions en effet, que notre activité rapporte du revenu, mais aussi maîtriser l'outil de travail. Contrairement au syndicalisme ouvrier, l'histoire de la coopération est très forte chez nous." Michel Thouly parle en connaissance de cause, puisqu'il a présidé une grande coopérative laitière qui sort des produits de marques reconnues, "pour moi c'est une grande fierté."

 

Une histoire riche en évènements

Ce "vieux" militant connaît son histoire du syndicalisme agricole sur le bout des doigts. En effet son père l'était avant lui. Il est donc tombé tout petit dans la marmite. "Tout naturellement j'ai choisi cet engagement. Et c'est aussi grâce à Michel Debatisse *. On s'est battus pour avoir des capitaux, des machines. On a mis l'accent sur la coopération, en montant des Cuma par exemple, tout en respectant l'individualité de chacun."

Michel Thouly invite à venir visiter cette exposition, "car je pense que c'est important d'évoquer le syndicalisme agricole", et à assister à la conférence débat qui se tiendra le 17 février prochain sur ce thème (voir encadré). "Cette réunion constituera une tribune pour rappeler ce qu'on est, ce qu'on veut, comment on veut le faire."

 

*Michel Debatisse, militant de la Jeunesse agricole catholique, puis des organismes professionnels comme le Cnja et la Fnsea et qui deviendra plus tard ministre de l’Agriculture, sera l’un des artisans les plus convaincus, les plus ardents de la transformation du monde rural. Il contribuera beaucoup à lui apporter dynamisme et dignité.(extrait de l'ouvrage "Michel Debatisse ou la révolution paysanne" par Claude Goure).

Les conférences

Jeudi 17 février à 18 h 30

Le syndicalisme agricole dans le Puy-de-Dôme par Fabien Conord, historien Université Blaise-Pascal.

Avec la participation de Bernard Favodon et Michel Thouly, syndicalistes et acteurs de cette histoire.

Amphithéâtre de l’Ecole de Commerce à Clermont-Ferrand.

Le Puy-de-Dôme occupe une place profondément atypique dans le paysage syndical agricole français. Il ne s’inscrit dans aucun des schémas traditionnels. L’histoire, la géographie, la politique, les personnalités syndicales, tout concourt à une histoire aussi complexe qu’originale où s’affrontent souvent deux conceptions de l’agriculture. Depuis l’apparition des tous premiers syndicats en 1886 jusqu’au syndicalisme moderne, le Puy-de-Dôme a été le «théâtre des passions agricoles» les plus exacerbées. Une épopée constituée d’événements uniques en France, où alternent grandes oeuvres et déchirements, obscurs dévouements et luttes de pouvoir, dominée par des hommes d’envergure exceptionnelle, d’Abel Gauthier à Michel Debatisse en passant par Roland Viel. Le syndicalisme agricole puydômois a accompagné plus d’un siècle d’évolution des campagnes, de développement de la production agricole et de métamorphose des agriculteurs. Il nous révèle aussi, assez subtilement, les mutations profondes de la société française.

 

Jeudi 24 février à 18 h 30

La doctrine sociale de l’Eglise par Mrg Hippolyte Simon, archevêque de Clermont-Ferrand, vice-président de la Conférence des Evêques de France. Amphithéâtre de l’Ecole de Commerce à Clermont-Ferrand.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui