L'Auvergne Agricole 14 mai 2014 à 15h19 | Par Sophie Chatenet-Giraud

Sucrerie Bourdon - On n’entrera plus chez Bourdon comme dans un moulin

Pour gagner en fiabilité, le site auvergnat de Cristal Union a revu en profondeur ses conditions d’accès et engagé une série de travaux dont la fin est programmée pour septembre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Pour satisfaire aux exigences de ses clients en matière de sécurité alimentaire et dans un souci d’amélioration du cadre de travail, l’usine auvergnate Bourdon de Cristal Union a entamé en janvier un important chantier de réhabilitation de son accès. Le site s’inscrit ainsi dans une démarche globale de sécurité portée par Cristal Union.

Jusqu’à présent, on pouvait rentrer et sortir de l’usine à sa guise, avec des portes en journée systématiquement ouvertes. « En aménageant un poste de contrôle au plus près de l’entrée, nous voulons éviter qu’une personne mal intentionnée contamine le produit. Les grands groupes tels que Coca-Cola®, Nestlé® qui sont nos clients, exigent ce type de sécurisation », explique Jean-Michel Aune, le directeur du site.

Le filtrage des entrées est la première étape d’un projet « sécurité » qui se veut plus global. La création d’un parking à l’extérieur d’environ 200 places, la construction d’un bâtiment de 500 m² accueillant un nouveau vestiaire, l’accueil et des bureaux dédiés à l’administration des ventes délivrant lettres de route et bordereaux de chargement, vont donner un nouveau visage au site.

Les salariés ne circuleront dans l’usine qu’une fois badgés et équipés de leur tenue de travail (casque, veste jaune haute-visibilité et chaussures de sécurité). Les visiteurs seront logés à la même enseigne.

Entre 2012 et 2013, le site de Bourdon s’est équipé d’une nouvelle chaudière.
Entre 2012 et 2013, le site de Bourdon s’est équipé d’une nouvelle chaudière. - © Sophie Giraud-Chatenet

Série d’investissements

«Nous avons profité du lancement de ces travaux pour revoir toute la circulation au sein de l’usine et améliorer ainsi la prévention des risques professionnels », insiste le directeur. Les travaux d’un coût global d’1,5 million d’euros devraient être achevés en septembre 2014.

Depuis trois ans, le groupe Cristal a opéré de nombreux investissements sur le site d’Aulnat. En 2011, la laverie dont la réhabilitation était prévue avant la fusion avec Cristal Union, a été rénovée (6 millions d’euros). Entre 2012 et 2013, l’usine s’est dotée d’une nouvelle chaudière (3 millions d’euros) plus performante au niveau de la consommation énergétique. «Nous avons conservé l’ancienne chaudière, ce qui nous permet d’avoir un matériel de secours, inexistant jusqu’alors», témoigne Jean-Michel Aune. Toujours entre 2012 et 2013, l’entreprise a investi dans une nouvelle presse à pulpe, qui offre une fiabilité et une qualité plus régulière de pressage.

« Nous sommes dans une zone d’élevage très demandeuse de ce type de produit. La demande est d’autant plus importante que le produit s’est amélioré », explique le directeur, qui rappelle que Bourdon est « l’une des rares usines à ne pas être obligée à passer par la phase de déshydratation». En 2014, outre les travaux liés à l’accès au site pour gagner en fiabilité, la toiture du silo a été refaite. Dans les mois à venir, le rez-de-chaussée de l’ancien bâtiment occupé à l’origine par le Duc de Morny, devrait se trans

Dans le cadre de la réfection de l’entrée du site, un bâtiment de 500 m² labélisé HQE (haute qualité environnementale) est en cours de construction.
Dans le cadre de la réfection de l’entrée du site, un bâtiment de 500 m² labélisé HQE (haute qualité environnementale) est en cours de construction. - © Sophie Chatenet-Giraud

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui