L'Auvergne Agricole 19 février 2015 à 08h00 | Par d'après CRPF

Se regrouper : une solution pour valoriser les petits lots de bois

Suite aux intempéries ou pour des besoins de la gestion sylvicole, nombreux sont les propriétaires qui se retrouvent avec seulement quelques arbres à récolter. Mais comment commercialiser un petit volume de bois ?

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © CRPF

Une famille sur deux dans le Puy-de-Dôme possède au moins une parcelle de bois, la surface moyenne par parcelle est d’environ 5 000 m² avec pour certaines zones, des surfaces encore plus faibles. Dans les Monts du Livradois et du Forez plus particulièrement, les parcelles présentent un morcellement très important, héritage des générations et divisions successives…

Handicap indéniable le morcellement de la propriété peut être un frein à la gestion forestière et à la commercialisation dans de bonnes conditions économiques des lots de bois. Le camion grumier (environ 40 m3) est souvent l’unité retenue pour attirer un acheteur potentiel. Les lots de bois de petits volumes et les chantiers de petites surfaces ou difficilement accessibles ont une faible attractivité vis-à-vis des exploitants forestiers.

 

Des solutions existent : se regrouper !

Le Centre Régional de la Propriété Forestière (CRPF), dans le cadre de ses nouvelles stratégies PLAF (Plan Local d'Actions Forestières) financées par l’Europe et les collectivités territoriales, met en oeuvre des actions à destination des propriétaires forestiers privés pour inciter au regroupement de chantiers d'exploitation.

Le regroupement entre voisins de parcelles permet de constituer des unités de gestion viables situées sur un même massif forestier.

Se regrouper permet de mettre en œuvre une sylviculture adaptée à la forêt, de valoriser au mieux ses investissements et de tirer de meilleurs revenus de ses coupes, de rendre réalisables des chantiers d’exploitation ou de travaux sylvicoles (plantation, élagage,…), d’optimiser les moyens humains et matériels, de rationaliser les équipements (place de dépôts, voirie…), et au final, de mobiliser une ressource plus importante dans de meilleures conditions (volume de bois plus important mis sur le marché, source d’emploi…).

Même sur des petites parcelles, gérer son patrimoine familial est possible pour autant que la volonté soit réelle de s’unir et de raisonner ensemble pour sa valorisation.

Le personnel du Centre Régional de la Propriété Forestière (CRPF) est à la disposition des propriétaires forestiers pour toutes questions sur la gestion de leur bois (coupes et éclaircies, travaux d’entretien, reboisement…).

 

Pour tout renseignement : Centre Régional de la Propriété Forestière Maison de la forêt et du bois Marmilhat 63370 Lempdes au 04 73 98 71 17.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui