L'Auvergne Agricole 24 septembre 2014 à 08h00 | Par CR

Retraites agricoles : une situation plus que préoccupante !

Le coup de pouce promis par le gouvernement aux petites retraites agricoles est toujours attendu.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La Section Nationale des Anciens Exploitants de la Fnsea et les anciens exploitants de l’Udsea du Puy-de-Dôme revendiquent encore et toujours la revalorisation des petites retraites initialement prévue le 1er octobre 2014. «Plus de 1 500 000 retraités de l’agriculture ne touchent que 681,20 € de pension en moyenne et sont en-dessous du seuil de pauvreté qui est de 993 € par mois. Cette situation n’est plus possible» dénonce Roger Serre, président de la section des anciens exploitants de l’Udsea du Puy-de-Dôme. «Nous subissons depuis bientôt deux ans un prélèvement obligatoire de 0,30 % au titre de la solidarité à l’autonomie qui sert plus à financer les déficits de l’État que la dépendance !» le président ajoute, «les retraités agricoles ont des charges qui augmentent plus rapidement que l’inflation : protection sociale, complémentaires maladie, prélèvements sociaux (CSG et CRDS) et fiscaux (impôts fonciers, taxe d’habitation, suppression de la demi-part fiscale, etc.). En outre, les déserts médicaux en milieu rural obligent des déplacements importants pour les soins, occasionnant ainsi des frais supplémentaires. Les retraités agricoles n’en peuvent plus des promesses non tenues ! C’est pourquoi, avec le concours de notre section nationale, nous demandons au Gouvernement de revoir ses positions et de revaloriser les petites retraites inférieures à 1200 € par mois, comme il s’y était engagé».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui