L'Auvergne Agricole 12 janvier 2013 à 10h09 | Par M. Brut

Portrait - « Nous ne pourrons pas revenir 40 ans en arrière »

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © M. Brut

31 ans, éleveur porcin dans l’Earl Porci.net à Servant dans les Combrailles depuis 2006. Fils d’agriculteur mais installé hors cadre familial, il est également adjoint au maire sur sa commune.

Avec 1 800 places pour les truies et 750 en poste sevrage, autant dire qu’il y a du monde dans ce petit coin du Puy-de-Dôme où Noël Thuret est éleveur. Une production aujourd'hui en grande difficulté surtout en ce qui concerne son image.

«J’ai tenu à rejoindre la liste UDSEA-JA pour m’investir dans l’évolution de mon métier. Les agriculteurs doivent pouvoir donner leur avis sur leur profession et ne pas laisser ce loisir aux autres. Pour moi, nous devons faire respecter le fait que nous avons une agriculture plus propre que certains de nos voisins européens. Certes, il y a eu des excès dans le passé mais aujourd’hui nous réalisons des efforts considérables. Bien sûr il faut penser à l’environnement et au bien être animal mais il faut une limite et ne pas tomber dans le ridicule. Une autre de mes motivations c’est notre adaptation. Toutes les productions sont tributaires des spéculations, de la libéralisation des marchés… Nous n’avons pas d’autre choix que de nous adapter. Il faut arrêter de croire que nous reviendrons 40 ans en arrière. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui