L'Auvergne Agricole 25 janvier 2013 à 14h35 | Par M. Brut

Portrait - « La vie privée doit être intégrée dans les projets »

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © M. Brut

Sébastien Nigon

32 ans, installé depuis 2005 en Gaec familial sur la commune d’Ambert en production laitière et engraissement de porcs.

Responsable de son canton au JA et membre du comité directeur de la PRA Livradois-Forez, pour Sébastien Nigon rejoindre la liste UDSEA-JA était une évidence. Selon lui, la priorité des six ans à venir doit être centrée sur la modernisation des exploitations et des conditions de travail.

« Avec la mondialisation et l’ouverture des marchés, nous n’avons pas d’autres choix que d’optimiser nos exploitations. Nous ne pourrons pas rivaliser avec les grandes zones agricoles qui ont des facilités. Nous avons des coûts de productions supplémentaires engendrés par nos particularités de montagne. Nous devons apprendre à les maîtriser via des outils plus performants. Je pense également que dans les six ans à venir, il faudra intégrer dans les projets d’installation des objectifs d’ordre privé. Les agriculteurs sont des gens comme les autres. Nous aussi nous voulons passer du temps avec nos enfants, notre conjoint, avoir des projets, des vacances… Selon moi, la notion de vie privée n’est pas suffisamment intégrée dans les projets d’installation. Je pense que si nous faisons des efforts à ce niveau, les jeunes seront plus motivés pour devenir agriculteur. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,