L'Auvergne Agricole 17 décembre 2014 à 08h00 | Par Communiqué

Pas de trêve de Noël pour l’installation

Les jeunes Agriculteurs en appellent à la responsabilité des pouvoirs publics pour que les avancées obtenues en faveur de l’installation soient opérationnelles rapidement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

En cette veille des fêtes de fin d’année, les Jeunes Agriculteurs d’Auvergne insistent sur la responsabilité des pouvoirs publics. «Cela fait maintenant deux ans que, via les assises à l’installation puis la mise en place des CRIT (Comités Régionaux Installation Transmission), Jeunes Agriculteurs travaille sans relâche à s’assurer que le dispositif d’accompagnement et les soutiens proposés pour les porteurs de projets agricoles soient les plus ambitieux et adaptés possibles à leurs situations» explique le président Benoît Juhles.

Si une enveloppe de soutien à l’installation destinée à accompagner des porteurs de projets est désormais prévue dans le Programme de Développement Rural Régional, JA Auvergne regrette cependant que «cette avancée ne soit pas encore concrétisée». «Peu importe qui est responsable, de l’État ou des collectivités, je rappelle qu’aucune période blanche n’est tolérable en matière d’installation. Il faut donc que les textes soient écrits d’ici la fin de l’année, conformément aux décisions de CRIT» s’emporte le président de JA Auvergne.

Concernant la modulation de la DJA pour projet agro écologique (imposée par l’État), Benoît Juhles dénonce « le flou des arbitrages». « Ce flou devra être interprété, dès janvier 2015, au bénéfice des jeunes, en reconnaissant largement leurs initiatives agro-écologiques en attendant une définition plus claire ». JA annonce d’ailleurs qu’il veillera au bon fonctionnement du système de validation des dossiers, d’abord discutés en CDOA puis validés en région. «La proximité permettra de mieux juger les dossiers. Elle ne devra pas retarder la mise en oeuvre des projets de jeunes dont les dates butoirs sont bien souvent dictées par des facteurs externes. Plus on sera rapide et efficace dans l’écriture des textes, mieux les outils d’accompagnement se mettront en place, et mieux on arrivera à consommer l’enveloppe allouée à l’installation … car, bien sûr, JA ne tolérera pas non plus qu’on fasse des économies sur le dos des jeunes ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui