L'Auvergne Agricole 13 juillet 2016 à 08h00 | Par C.Rolle

Ovins : il est conseillé de vacciner contre la FCO

Compte tenu des risques que fait peser la Fièvre Catarrhale Ovine (FCO) sérotype 8 sur les élevages, il est fortement recommandé de vacciner les animaux au plus vite.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
FCO
FCO - © Auvergne Agricole

En effet, la souche de virus circulant actuellement est identique à celle qui, entre 2007 et 2010, a entraîné des pertes lourdes et des contraintes fortes pour les éleveurs. La vaccination devant être réalisée avant le passage de la maladie, il est essentiel que les animaux soient vaccinés dès maintenant, car l’expérience montre que les pics épizootiques de la FCO se produisent durant l’été. Les doses de vaccin sont désormais disponibles en quantité suffisante pour permettre une vaccination mas-sive.

Les éleveurs peuvent se rapprocher de leur G.D.S. ou de leur vétérinaire sanitaire pour toute question technique. Les doses de Calier arriveront progressivement à partir de fin août, environ 125 000 doses par semaine sur les 2 millions de doses attendues. Avant fin août environ 80 000 doses de CZV seront disponibles. Il faut également rappeler que la vaccination des cheptels est une condition d’éligibilité au Fonds de Mutualisation Sanitaire et Environnemental (F.M.S.E.).

Le financement des vaccins est aujourd’hui pris en charge par le Ministère. Néanmoins, cet acquis n’est pas certain pour les années à venir. La FNO a été sollicitée pour participer à des groupes de réflexion sur la stratégie à plus long terme pour gérer la production/distribution de vaccins.

D’après FNO

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,