L'Auvergne Agricole 27 novembre 2019 à 15h00 | Par Hélèna Nowakowski

Ovinpiades, s’essayer au métier d’éleveur ovin

Mardi 26 novembre au Gaec du fond d’Olloix à Olloix, les lycéens ont participé aux Ovinpiades départementales.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le parage d’onglons 
dans une cage de retournement, une des épreuves techniques
Le parage d’onglons dans une cage de retournement, une des épreuves techniques - © FDO

Une vingtaine d’élèves des lycées agricoles de Marmilhat, de Rochefort-Montagne et de Gelles se sont retrouvés avec leurs professeurs chez Jean-Paul Dabert, le 26 novembre dernier, à l’occasion de la finale départementale des Ovinpiades. Le Gaec du fond d’Olloix compte 4 associés et élève 2400 brebis de race Rava en sélection, croisées et Blanches du Massif central. Encadrés de 6 éleveurs et 3 techniciennes de coopératives et de la Chambre d’agriculture, les jeunes ont testé, d’une part leurs connaissances théoriques sur l’élevage ovin et les différentes races et d’autre part leur dextérité et leur compétence en manipulant les animaux.

Les jurys les ont donc évalués sur des épreuves techniques de manipulation : tri de brebis dans un couloir de contention, note d’état corporel et manipulation, parage d’onglons et évaluation de l’état d’engraissement des agneaux. Un quizz de culture générale sur l’élevage ovin et un test de reconnaissance des races ont conclu les épreuves. Au-delà de la compétition, cette journée a permis de visiter un bâtiment innovant, 100% isolé, équipé d’une ventilation dynamique et d’une pailleuse suspendue. Les éleveurs sont attachés à montrer un élevage ovin moderne, qui sait s’adapter à son époque bien loin des clichés archaïques. « Redonner le goût de l’élevage ovin passe aussi par-là », affirme Richard Randanne, président de la FDO 63, « il faut montrer qu’on est technique, que cet élevage a évolué dans le bon sens. » Tous les élèves ont été récompensés pour leur participation grâce à la générosité des partenaires : Crédit Agricole, Groupama, MSA, Jeunes Agriculteurs, Copagno, Cialyn et l’Interprofession.

Le meilleur apprenti berger de cette année étudie au lycée de Marmilhat. Les huit premiers du classement participeront à la finale régionale à St Flour dans le Cantal le 12 décembre prochain. La finale nationale aura lieu au Salon de l’agriculture en 2020.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui