MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir L'Auvergne Agricole quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique
L'Auvergne Agricole 11 décembre 2019 à 14h00 | Par Adeline Javion, d’après Cniel

Nouvelles analyses de lait au 1er janvier 2020

Au 1er janvier, les analyses règlementaires évoluent : une recherche de résidus d’antibiotiques sera réalisée à chaque enlèvement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Adobe Stock

L’absence de résidus d’antibiotiques est un des éléments-clés pour garantir la sécurité sanitaire du lait. La filière renforce les dispositifs d’analyse au 1er janvier 2020. A compter de cette date, les échantillons de lait de vache prélevés dans les exploitations pour les analyses de paiement feront systématiquement l’objet d’une recherche de résidus d’antibiotiques. Cette décision, prise par l’interprofession, a été approuvée par le ministère de l’Agriculture.

Le contrôle opéré en laiterie sur chaque lait de collecte perdurera, de manière à éliminer tout lait qui ne serait pas conforme aux limites règlementaires.

Que faire en cas de doute ?

Dans le cas où le producteur a un doute sur la présence de résidus d’antibiotiques avant la livraison du lait, il en informe le collecteur ou l’acheteur et ne livre pas le lait concerné. Entre temps, il est également possible de réaliser ou de faire réaliser un test, en fonction des dispositions prévues par la laiterie. L’acheteur indemnise le lait détruit, à hauteur de 50 % de la valeur du lait non livré (indemnisation valable une seule fois par an et par exploitation).

Le CNIEL met à disposition deux plateformes de renseignements, notamment pour la prévention des mammites et des informations sur la filière : www.cniel-infos.com et www.les-mammites-j-anticipe.com

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui