L'Auvergne Agricole 01 juillet 2015 à 08h00 | Par C.Rolle

Limagrain, acteur reconnu de la future grande région

A l’occasion de son cinquantenaire, Limagrain propose divers évènements dont une exposition temporaire sur la recherche et une vitrine variétale de blé dévoilées vendredi dernier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean Jack Queyranne et René Souchon découvrent l’histoire du blé et son évolution depuis plus de 10 000 ans à travers la visite de la vitrine du blé commentée par Bernard Duperrier, sélectionneur Limagrain.
Jean Jack Queyranne et René Souchon découvrent l’histoire du blé et son évolution depuis plus de 10 000 ans à travers la visite de la vitrine du blé commentée par Bernard Duperrier, sélectionneur Limagrain. - © C. Rolle

Pour fêter ses 50 ans, Limagrain organise tout au long de l’année des projets événementiels, comme ce blog où les salariés du monde entier adressent des «group selfies» mettant en scène des ballons «50 ans». Mais l’évènement le plus fort reste sans doute l’exposition rétrospective sur la recherche, organisée au Domaine de Mons à Aubiat (63), site de la première station de recherche dédiée au maïs, créée en 1965. Une initiative originale qui permet au public de se plonger dans l’univers de la recherche de façon ludique et pédagogique. Des panneaux explicatifs, des variétés de maïs, du matériel de recherche… tout est rassemblé pour faire découvrir le métier de base de cette petite coopérative semencière auvergnate, devenue grande au fil des années pour atteindre aujourd’hui le rang de 4ème semencier mondial.

 

Lors de l’inauguration des 50 ans de Limagrain au Domaine de Mons, Jean-Yves Foucault a rendu hommage à ses deux prédécesseurs directs, Jean-Marie Crochet et Pierre Pagesse qui ont œuvré dans la continuité à faire du Groupe ce qu’il est aujourd’hui.
Lors de l’inauguration des 50 ans de Limagrain au Domaine de Mons, Jean-Yves Foucault a rendu hommage à ses deux prédécesseurs directs, Jean-Marie Crochet et Pierre Pagesse qui ont œuvré dans la continuité à faire du Groupe ce qu’il est aujourd’hui. - © C. Rolle

Deux présidents de régions chez Limagrain

Vendredi dernier à l’occasion de l’inauguration des 50 ans de Limagrain, les adhérents et les élus ont pu découvrir cette exposition et participer à la visite commentée de la vitrine du blé, implantée aussi sur le Domaine de Mons. L’occasion pour les présidents des régions Auvergne et Rhône Alpes de rendre hommage à Limagrain et ses Hommes. «Ce n’est pas tous les jours que l’on fête en Auvergne les 50 ans d’un groupe» a reconnu René Souchon. Le président auvergnat voit dans Limagrain «une aventure avant tout humaine animée par des valeurs de coopération». «Limagrain est un acteur majeur du développement de la région(…) il représente un vivier d’emplois (…) c’est un secteur d’activité éminemment stratégique dans un monde où les besoins alimentaires augmentent». Dans le cadre de la future grande région, René Souchon souhaite «faire de l’Auvergne une vitrine des savoir-faire en matière de recherche agricole et une terre de référence en matière d’agronomie». Il a d’ailleurs confirmé l’attribution de 54 mil-lions d’euros de fonds européen (via FEDER) jusqu’en 2020, à la recherche fondamentale sur cinq domaines distincts dont les systèmes agricoles durables. L’objectif de cet appui à la recherche est de «développer de nouveaux produits et services pour améliorer la performance des systèmes de production agricole et aboutir à des produits durables, de meilleure qualité et respectueux de l’environnement».

Son homologue rhônalpin, Jean-Jack Queyranne, a salué «l’effort de recherche continu de Limagrain» et souligné «la chance pour la future région de compter Limagrain parmi ses forces».

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,