L'Auvergne Agricole 25 octobre 2017 à 08h00 | Par C.Rolle

Les startups investissent l’hôtel de Région à Clermont-Ferrand

Le 23 octobre dernier, le Bivouac - camp de base des startups du numérique en Auvergne- inaugurait ses somptueux locaux au sein de l’hôtel de Région à Clermont-Ferrand.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Laurent Wauquiez et Olivier Bianchi ont inauguré les nouveaux locaux du Bivouac installés depuis août dernier à l’hôtel de Région à Clermont-Ferrand.
Laurent Wauquiez et Olivier Bianchi ont inauguré les nouveaux locaux du Bivouac installés depuis août dernier à l’hôtel de Région à Clermont-Ferrand. - © C.Rolle

Installée depuis août 2017, la vingtaine de startups réunie au sein du Bivouac a désormais pris ses aises dans les locaux de la Région à Clermont, sur une surface de 1500 m2, avec des postes de travail pour 150 personnes, des espaces privatifs, des zones de coworking et des soutiens administratifs de proximité.

 

La Silicon Vallée européenne

Une opération dont se félicitent conjointement Olivier Bianchi, président de Clermont Auvergne Métrople et président du Bivouac ; et Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne- Rhône- Alpes. Au-delà de leurs clivages politiques, chacun y trouve en effet son compte.

Si Laurent Wauquiez rêve de faire de la Région la « Silicon Vallée européenne », Olivier Bianchi entend, par cette opération, renforcer le quartier République de Clermont dédié au numérique, à l’innovation « et plus généralement aux fonctions tertiaires à haute valeur ajoutée ».

De quoi satisfaire alors les jeunes créateurs de startups dont l’installation dans l’hôtel de Région est « un véritable booster ». C’est du moins l’avis d’Aurore Thibaud, co-fondatrice de la startup LAOU, dont l’objectif est de créer du lien entre ceux qui veulent déménager, et les territoires qui veulent les accueillir. « Nous accompagnons les demandes de franciliens en mal de qualité de vie et qui n’osent pas franchir le pas de la mobilité » explique simplement la jeune femme. L’aventure, d’abord démarrée à Paris, se poursuit depuis plus d’un an à Clermont-Ferrand au sein du Bivouac avec pour objectif « de lier avant tout des contacts avec des partenaires et développer des réseaux à la fois privés et publics ; ce que facilite d’ailleurs l’installation dans l’hôtel de Région ». Même ambition pour Franck Raynaud, cofondateur de MyBus pour qui l’intérêt « d’être logé » dans les locaux de la région aux côtés d’autres startups encourage les échanges avec les partenaires, « c’est un accélérateur de développement » précise-t-il.

« Installer un hôtel de startups dans un site administratif est une démarche innovante » poursuit Laurent Wauquiez qui assume par ailleurs l’idée qu’il fallait aussi « faire vivre le siège de Clermont» dont de nombreux bureaux vides ne demandaient qu’à être occupés…

- © C.Rolle

Des partenaires engagés

Né il y a deux ans d’un partenariat public et privé au bénéfice de l’innovation, le Bivouac compte désormais plus de 20 startups et s’est enrichi récemment de l’arrivée de huit nouveaux partenaires venus rejoindre les onze membres fondateurs du Bivouac. Parmi ces derniers, Limagrain qui dès l’origine s’est engagé dans l’aventure du Bivouac.

Acteur de l’économie auvergnate, « Limagrain a décidé d’être un partenaire du développement territorial. Son engagement au sein du Bivouac fait partie de cette politique aux côtés du territoire (…) Le Bivouac est un point d’appui précieux à la stratégie numérique développée depuis quelques années par la coopérative » explique Valérie Mazza, directrice scientifique chez Limagain. Même discours du côté de directeur Michelin France, Rémi de Verdilhac, qui se félicite de l’évolution rapide du Bivouac et salue « la passion, l’engagement, la persévérance et la créativité renouvelée des startups (…) Bivouac est un bel exemple de coopération et de maturité (…) Il participe à faire de Clermont- Ferrand une terre de réussite économique en y associant le génie humain ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui