L'Auvergne Agricole 08 janvier 2020 à 15h00 | Par Kim Tixier

Les JA s’activent pour le développement de nouvelles productions

Dans le cadre de leur projet relatif au développement de nouvelles cultures sur le département, un groupe de Jeunes agriculteurs a passé la matinée du mardi 7 janvier sur le site de Jardins de Limagne à Aigueperse.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Sur le site de Jardins de Limagne à Aigueperse, la visite a permis aux Jeunes agriculteurs d’entrevoir des perspectives positives suite à la fermeture de Cristal Union.
Sur le site de Jardins de Limagne à Aigueperse, la visite a permis aux Jeunes agriculteurs d’entrevoir des perspectives positives suite à la fermeture de Cristal Union. - © JA

Accueillis par le directeur, David Triffault, les JA ont pu visiter l’infrastructure, comprendre son fonctionnement et échanger sur les besoins actuels et à venir en matière d’approvisionnement de cette dernière.

Le projet de JA est né d’une volonté de trouver de nouvelles productions pour remplacer la betterave sur les exploitations de Limagne : des productions à forte valeur ajoutée, mais avant la question du prix se pose la question de la demande, et c’était tout l’objet de cette rencontre.

Les JA sont sortis optimistes de cette visite avec la perspective de voir de nouveaux marchés se développer localement.

 

Une seconde rencontre positive

Dans un même temps, un autre groupe de JA rencontrait Stéphane Violleau, technicien fourrage de la Chambre d’agriculture départementale. La perte de la production betteravière sur le département pose également la question de l’approvisionnement des éleveurs en pulpe pour nourrir leurs animaux. Suite aux échanges et à l’expertise apportée par Stéphane Violleau, les JA souhaitent mettre en place une plateforme d’essai au printemps prochain.

Des essences tels que le sorgho fourrager, le sorgho grain ensilage, le sorgho sucrier et la betterave demi-sucrière devraient être implantées pour comparer les potentiels de productions. Pour le pâturage, des cultures nouvelles pourraient aussi être développées. Sur ce volet, les JA vont dans un premier temps se mettre en relation avec l’INRA de Lusignan qui a fait de cette question un sujet de recherche.

Devant le fait accompli et la décision unilatérale et brutale de Cristal Union qui déstabilise toute l’agriculture du Puy-de-Dôme, les JA croient en leur avenir et en leur capacité d’adaptation.

Quand les jeunes poussent, l'agriculture grandit !

 

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui