L'Auvergne Agricole 03 juin 2020 à 11h00 | Par Mélodie Comte

Les fermes pédagogiques sortent de leur léthargie

La Ferme de la Moulerette accueille d’ordinaire jusqu’à 1 700 écoliers essentiellement sur les mois de mars à juillet. Un public sur lequel Auriane Tauveron ne peut compter cette année.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La Ferme de la Moulerette attend les enfants pour des balades à poney.
La Ferme de la Moulerette attend les enfants pour des balades à poney. - © @DR

Ouvert depuis plus de 10 ans, la Ferme pédagogique de la Moulerette à Montpeyroux s’était cons-truite une jolie notoriété. Rien qu’en 2019, elle a accueilli plus de 1 700 écoliers auxquels s’ajoutent les nombreux visiteurs particuliers et les groupes de centres de loisirs. Un public d’ordinaire concentré entre mars et juillet. « Dès que les beaux jours reviennent nous avons une grosse affluence, surtout pendant les vacances de Pâques » précise Auriane Tauveron, agricultrice et gérante de la ferme. Crise sanitaire oblige, elle a dû comme tant d’autres, fermer les portes de sa structure pour ne les rouvrir que le 16 mai dernier. La saison printanière si intense n’a pas eu lieu, entraînant une perte d’« environ 20% de notre chiffre d’affaires ». Depuis trois semaines, la Ferme de la Moulerette tourne au ralenti avec seulement des visites libres. « Les écoles et centres de loisirs ont tous annulé leurs venues. Les anniversaires sont aussi suspendus. » L’année repose désormais sur les deux seuls mois d’été. Jusque-là stoppées, les activités habituellement proposées vont pouvoir rouvrir grâce à la récente validation du protocole sanitaire par la Sous-Préfecture. L’espoir renaît. « Nous organisons des balades à poney, des ateliers pédagogiques ou encore la traite des chèvres… Un protocole sanitaire est mis en place pour la désinfection des mains, le port du masque et surtout la distanciation sociale. » Auriane Tauveron ne man-que pas de communiquer sur les réseaux sociaux informer et rassurer ses visiteurs. Selon elle, son activité de plein air a une carte jouer. « Pourvu que nous n’ayons pas de canicule cette année auquel cas notre fréquentation va encore chuter. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui