L'Auvergne Agricole 05 octobre 2016 à 08h00 | Par C.Rolle

Le Parc régional des volcans d’Auvergne inspire le Mexiqu

En vue de décliner le concept de Parc régional sous le label « Paysage bioculturel », une délégation mexicaine a été reçue par le syndicat mixte du Parc naturel régional des Volcans d'Auvergne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Aurélie Chabot a accueilli une délégation mexicaine sur son
exploitation laitière et de transformation fromagère.
Aurélie Chabot a accueilli une délégation mexicaine sur son exploitation laitière et de transformation fromagère. - © C.Rolle

Une délégation mexicaine de l’État de Jalisco a été accueillie durant quel-ques jours par le Parc naturel régional des volcans d’Auvergne (PNR). Composée d’élus, de producteurs, de forestiers et de représentants du ministère de l’Écologie mexicain, cette délégation est venue découvrir les enjeux et le fonctionnement d’un parc régional naturel afin de s’en inspirer pour construire un concept jumeau au Mexique. «La coopération a débuté en 2012 au travers d’une mission financée par l’Agence française de développement et coordonnée par l’Agence nationale des Parcs» explique Isabelle Blanc, directrice du PNR des Volcans d’Auvergne. Depuis quelques années en effet, le Mexique développe le concept du «Paysage bioculturel» afin de protéger et valoriser les activités des différentes filières économiques sur ses territoires.

Entre Puy-de-Dôme et Cantal, les visiteurs mexicains ont découvert la charte du Parc, la marque «Valeurs Parcs», la filière laitière, le tourisme, l’artisanat, les labels de valorisation des bourgs de caractère … bref, tous les outils actionnés par le PNR. Le 29 septembre, la délégation s’est rendue au cœur des Volcans, à Saulzet le Froid, sur la ferme Chabot. Le Gaec, composé de quatre associés (parents, fils et fille), fabrique du fromage Aop Saint nectaire sur 70 ha avec un troupeau de 60 laitières holstein et montbéliardes, et du gaperon sous la marque «Valeurs parc». De nombreuses questions et des échanges particulièrement riches ont égrené cette visite : fourrage, enrubannage, taux de matière sèche, insémination, alimentation, vente directe, aides de la Pac…tous les sujets ont été abordés.

Coup de fouet mexicain !

 

Les éleveurs mexicains perpétuent un breuvage traditionnel, la «pajarete», à déguster chaque matin pour ses vertus dynamisantes ! Ils en ont dévoilé la composition lors de leur visite à la ferme chabot : récupérer du lait au pis de la vache, ajouter du chocolat en poudre, du sucre et de l’alcool… dégustez !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui