MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir L'Auvergne Agricole quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique
L'Auvergne Agricole 07 mai 2020 à 08h00 | Par C.Rolle

Le Laboratoire Terana en ordre de marche pour réaliser les analyses

Réquisitionné par la Préfecture du Puy-de-Dôme, le laboratoire public d’analyses Terana réalise désormais des tests virologiques (dits PCR) de dépistage du Covid-19 renforçant ainsi les moyens des laboratoires de biologie médicale.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Jodie Way

La laboratoire Terana a été réquisitionné par la Préfecture du Puy-de-Dôme pour « effectuer l’examen de détection du génome du SARS-CoV-2 par RT PCR ». Les équipes de Terana s’étaient déjà préparées à cette annonce en travaillant de concert avec l’ARS (Agence Régionale de Santé).

Un partenariat avec le CHU de Clermont-Ferrand

Cette mise à disposition a été rendue possible par la signature d’une convention de partenariat avec le CHU de Clermont-Ferrand, permettant à Terana de venir en renfort pour accroître la capacité d’analyses et ainsi accélérer les campagnes de dépistage notamment dans les EHPAD. « Nous sommes très heureux de pouvoir participer activement à l’effort national en mettant à contribution nos équipes plus que jamais mobilisées, nos savoir-faire scientifiques et nos équipements performants. Avant même l’annonce de la Préfecture du Puy-de-Dôme, nous commencions déjà à échanger avec le Centre Jean Perrin à Clermont-Fd, pour mettre en place un plan d’action et ainsi être rapidement opérationnels. Nous pouvons réaliser jusqu’à 400 analyses PCR par jour ce qui devrait apporter une aide précieuse aux laboratoires », se félicite Corinne Chamalet, directrice du laboratoire Terana  Puy-de-Dôme.

400 analyses par jour

Habilité à réaliser des analyses en santé animale, hydrologie et hygiène alimentaire, le laboratoire Terana entre désormais dans la lutte pour limiter la propagation du Covid-19. « Nos équipes sont habituées à manier des agents très pathogènes dont certains transmissibles à l’Homme comme le prion, l’agent responsable de la vache folle (ESB) ou encore les salmonelles et la Fièvre Q. Nous sommes équipés pour réaliser des analyses en grande quantité car nous travaillons habituellement pour prévenir des épidémies animales dans les cheptels », précise Hélène Roques, responsable du service santé animale de Terana Puy-de-Dôme. Et de poursuivre : « Les tests PCR (Polymerase Chain Reaction) vont nous permettre de rechercher le matériel génétique du virus pour détecter sa présence chez un individu suspecté d’être infecté. Ces analyses virologiques, réalisées à partir d’écouvillons nasaux principalement, seront effectuées sur notre site du Puy-de-Dôme, à Lempdes. »

Terana en chiffres…

60 ans d’expertise

5 départements (Cantal, Loire, Haute-Loire, Puy-de-Dôme et Rhône)

4 sites

32 000 clients, 130 agents

4 domaines d’expertise : santé animale, hygiène alimentaire, métrologie, hydrologie/environnement

1,5 million d’échantillons analysés chaque année

12 programmes d’accréditation COFRAC

10 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui