L'Auvergne Agricole 23 novembre 2016 à 08h00 | Par Karen Maruel

Le département s’engage dans la lutte contre l’isolement des personnes âgées

Lundi 14 novembre, la charte MONALISA a été signée afin de lancer la lutte contre l’isolement social de nos aînés dans le Puy-de-Dôme.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La charte MONALISA a été signée par Jean-Yves Gouttebel, président du Conseil Départemental du Puy-de-Dôme, Jean-François Serres, référent national MONALISA et Elisabeth Crozet, vice-présidente chargée du handicap et des personnes âgées.
La charte MONALISA a été signée par Jean-Yves Gouttebel, président du Conseil Départemental du Puy-de-Dôme, Jean-François Serres, référent national MONALISA et Elisabeth Crozet, vice-présidente chargée du handicap et des personnes âgées. - © Steeve HANS -CD63

D’ici 2030, les plus de 85 ans seront 5 millions contre 1,4 million aujourd’hui, ce qui augmentera le nombre de personnes dépendantes de 35% selon l’Insee. C’est pourquoi la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement poursuit trois objectifs : anticiper, accompagner la perte d’autonomie et adapter la société au vieillissement.

Dans cette optique, lundi 14 novembre a été signée la charte MObilisation NAtionale contre L’ISolement des Âgés (MONALISA) à Chamalières, par Jean-Yves Gouttebel, président du Conseil Départemental du Puy-de-Dôme, Elisabeth Crozet, vice-présidente chargée du handicap et des personnes âgées, et Jean-François Serres, référent national MONALISA.

Cette réunion de lancement s’est déroulée en présence de Nicaise Joseph, adjointe au maire de Clermont-Ferrand, chargée de la solidarité et de l’action sociale, et d’une assemblée composée de responsables et d’agents des CLIC, CCAS, maisons de retraite…

 

Lutter contre la solitude des personnes âgées

L’association MONALISA prône des valeurs fondamentales que Jean-François Serres n’a pas manqué de rappeler, telles que la singularité de chaque personne humaine, la recherche de l’intérêt général et l’altruisme des engagements citoyens.

Le but est de renouer les liens de proximité avec nos aînés, nécessaires à la cohésion sociale. Ses actions essentielles sont le déploiement du bénévolat de type associatif ainsi que la visibilité et la promotion de leurs actions visant à lutter contre l’isolement des personnes âgées.

Un engagement pour le « bien vieillir »

La réunion a débuté par le discours de Jean-Yves Gouttebel qui a rappelé que le Conseil Départemental s’engage quotidiennement pour le « bien vieillir », afin de préserver l’autonomie des aînés, leur maintien à domicile ou leur placement dans des établissements adaptés. Pour le Président du Conseil Départemental, le lancement de la démarche citoyenne MONALISA est une réelle prise de conscience collective. Elle met en place un partenariat entre la société civile et la collectivité dans le but de repérer les personnes en situation d’isolement, de retisser des liens sociaux et de les intégrer activement à la vie de la cité.

Jean-Yves Gouttebel a conclu sur une citation de Jean-François Serres tirée de son ouvrage «solitude dialogue sur l’engagement», rappelant ainsi qu’ « entourer la personne, être en relation avec elle, compter pour elle, l’aimer n’est pas une affaire de métier, c’est une responsabilité. Il s’agit d’un élément essentiel de notre humanité». Après un temps d’échange, la réunion s’est achevée sur le discours d’Elisabeth Crozet.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui