L'Auvergne Agricole 07 octobre 2015 à 08h00 | Par Sophie Chatenet

Laurent Wauquiez : « On sera aux côtés des agriculteurs »

Tête de liste des Républicains aux élections régionales en Rhône-Alpes-Auvergne, Laurent Wauquiez a détaillé, hier, en compagnie d'une poignée de colistiers¹ son pacte pour l'agriculture, tout en taillant allègrement dans le bilan de la majorité actuel.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Laurent Wauquiez et Raymond Vial, aux côtés de Michèle Boudoin, présidente de la FNO et de Jacques Chazalet, président du Sommet de l'élevage.
Laurent Wauquiez et Raymond Vial, aux côtés de Michèle Boudoin, présidente de la FNO et de Jacques Chazalet, président du Sommet de l'élevage. - © pamac

 

N'allait pas dire à Laurent Wauquiez que sa visite du Sommet de l'élevage tombe à point nommé à trois mois des régionales. Le maire du Puy-en-Velay et tête des listes des Républicains est un habitué de Cournon. Il l'a répété hier avec insistance, histoire de couper court à toutes formes de posture, disons opportuniste.

« Cournon doit être fortifié »

« Je viens tous les ans à Cournon, au moins depuis dix ans. Le Sommet c'est un évènement très important. Nous devons conforter Cournon dans la durée, des investissements devront être faits pour améliorer l'existant », estime Laurent Wauquiez. Il fait de la construction d'une seconde hall, comme le projet le prévoyait initialement, une priorité, pour « enfin placer Cournon dans l'échiquier des grands salons européens », complète Raymond Vial, candidat des Républicains dans la Loire et président de la Chambre d'agriculture de ce même département. « C'est une erreur de ne pas avoir fait la seconde hall. La majorité actuelle a préféré se faire construire un palais et multiplier les dépenses de fonctionnement », s'agace Laurent Wauquiez.

 

Cinq agriculteurs sur la liste des Républicains

 

Conscients que le développement économique et touristique de la future grande région va de pair avec l'agriculture, l'équipe du maire du Puy-en-Velay a construit un pacte autour de l'agriculture fondé sur trois axes : remettre les produits agricoles d'Auvergne et de Rhône-Alpes dans les assiettes des collégiens, écoliers, lycéens, agents hospitaliers, retraités... ; mettre un coup de frein sur les « normes en tout genre qui empoissonnent le quotidien de nos agriculteurs » et imaginer des aides pour accompagner les agriculteurs dans leur démarche de production.

« La Région a abandonné le monde agricole et rural. Il faut lui redonner des perspectives ; Le modèle d'agriculture d'Auvergne ne peut pas être celui des néo-ruraux ». Et le chef de file des Républicains en Auvergne-Rhône-Alpes de prévenir les agriculteurs qui pourraient être tentés par l'abstention ou par le vote Front National : « La Région devient pour les agriculteurs une élection fondamentale car c'est elle qui est désormais autorité de gestion d'une bonne partie des fonds du second pilier de la PAC ». Quand au vote FN, il aboutira selon lui « à l'élection d'Europe Ecologie les Verts et du Parti Socialiste ». Voilà pour les hypothèses, en matière de calcul, Laurent Wauquiez a déjà fait les siens avec cinq agriculteurs et quelques viticulteurs figurant en position éligibles sur sa liste, il veut démontrer qu'il est à l'écoute du monde paysan.

 

Sophie Chatenet

 

 

¹ Etaient présents : Christophe Serre (Puy-de-Dôme), Vincent Descoeur (Cantal), Frédéric Bonnichon (Puy-de-Dôme) et Raymond Vial (Loire).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui