MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir L'Auvergne Agricole quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique
L'Auvergne Agricole 30 avril 2020 à 16h00 | Par C.Rolle

« La gouvernance associative prime la relation humaine »

Michelle Delsuc, présidente de CERFRANCE Puy-de-Dôme Avenir, revient sur la mise en place d’une organisation du travail à distance pour l’ensemble des services. « Une organisation qui fonctionne bien » souligne-t-elle.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Michelle Delsuc, présidente de CERFRANCE Puy-de-Dôme Avenir
Michelle Delsuc, présidente de CERFRANCE Puy-de-Dôme Avenir - © auvergne agricole

A l’annonce du confinement, quelle organisation avez-vous mise en place au sein de CERFRANCE Puy-de-Dôme Avenir ?

Dès l’annonce du confinement, nous avons réagi très rapidement afin d’organiser la continuité de nos services auprès des adhérents. Notre directeur, Christophe Mathias, a tout mis en œuvre pour adapter l’organisation, et l’accompagnement personnalisé des salariés, dans cette nouvelle configuration. Pas question pour nous de laisser les adhérents seuls, sans contacts, sans informations dans cette période inédite et compliquée. Bien évidement nous avons été dans l’obligation de fermer l’accès du siège social et de nos agences à nos adhérents. Mais le télétravail de l’ensemble des collaborateurs s’est organisé très rapidement. Hasard du calendrier, nous avions signé un accord sur le télétravail quelques temps seulement avant le déclenchement de la crise.

Tout le monde a joué le jeu et les informaticiens de la maison ont mis les bouchées doubles pour faire en sorte que tout fonctionne et que partout où sont les comptables les services puissent continuer dans de bonnes conditions.

Cette organisation de crise ainsi que la communication en interne et auprès des adhérents ont été mises en place par la direction, en concertation avec le conseil d’administration et les délégués du personnel. Le lien et la cohésion sont ainsi maintenus entre les salariés et les différents services : comptable, fiscal, gestion, informatique, secrétariat, juridique et social.

Après deux mois de cette organisation, quel bilan faites-vous ?

L’ensemble des services de CERFRANCE Puy-de-Dôme Avenir a été maintenu. Nous sommes joignables par téléphone via le standard, les lignes directes des collaborateurs ou par mail. Pour nos adhérents qui le souhaitent, des visio-conférences sont possibles avec leurs conseillers. La technologie nous le permet et ça fonctionne bien ! Quant aux documents volumineux difficiles à dématérialiser, ils peuvent être déposés dans les agences, le courrier y étant relevé tous les jours sans exception, voire même, dans certaines situations, ils peuvent être livrés.

D’ailleurs je tiens à saluer ici l'investissement et la motivation sans faille des collaborateurs dans cette période qui, traditionnellement, est chargée au vu du calendrier fiscal et de l'obligation de respect des délais pour clôturer les dossiers.

Enfin nous faisons en sorte que chacun de nos adhérents soit contacté par son interlocuteur habituel. Cette démarche nous tient particulièrement à cœur. Car en cette période difficile pour nos adhérents et leurs familles c’est important qu’ils sachent que nous sommes à leur écoute tous les jours pour les accompagner dans leurs démarches. Par rapport à d’autres cabinets comptables privés, il est clair que notre gouvernance associative au sein de CERFRANCE Puy-de-Dôme Avenir prime la relation humaine ; cela fait partie de nos valeurs.

Les mesures annoncées par le gouvernement ont-elles fait l’objet d’une communication auprès de vos adhérents ?

Bien sûr ! Dès le 25 mars dernier nous communiquions- via une note d’information à tous nos adhérents ayant une adresse mail- les mesures en faveur des entreprises, les mesures sociales destinées au chef d’entreprises, les attestations de déplacements téléchargeables, les informations sur les télédéclarations PAC, sur les aides sécheresses et sur la gestion de crise. Le message que nous avons fait passer à nos adhérents c’est de ne pas se précipiter pour accéder à telle ou telle mesure mais de prendre conseil auprès de leurs  interlocuteurs de CERFRANCE Puy-de-Dôme Avenir.

C’est une situation vraiment inédite pour nous tous où la santé de tous a été et restera toujours prioritaire dans notre organisation ; c’est essentiel.

Retour à la normale progressif

Cette semaine, CERFRANCE Puy-de-Dôme Avenir organise le déconfinement progressif.  « Comme cela est pratique depuis le début, nous allons anticiper le déconfinement » indique Michelle Delsuc.

Ainsi à partir du 4 mai les horaires habituels d’accès au standard sont de retour :

Tèl : 04 73 19 53 10 de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30 du lundi au vendredi

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui