L'Auvergne Agricole 11 janvier 2017 à 08h00 | Par C.R. d'après communiqué

La distribution doit vendre le lapin à son juste prix !

Les producteurs de lapins s'inquiètent des prix très bas qui menacent de précipiter toute une filière à la faillite.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
C’est la crise dans la filière cunicole française.«Le lapin doit être vendu à son juste prix !»
C’est la crise dans la filière cunicole française.«Le lapin doit être vendu à son juste prix !» - © Réussir/JC GUTNER

La production française de lapins de chair traverse une crise grave. Les éleveurs ne parviennent plus à dégager un revenu suffisant pour maintenir leur activité à flot. « Pour sauver la filière cunicole, la responsabilité de l'ensemble de ses acteurs est engagée. Il est primordial de rechercher une valorisation optimale du produit fini» indique un communiqué commun de la Confédération française de l'avi-culture (CFA) et la Fédération nationale des groupements de producteurs de lapins (FENALAP). La production cunicole dénonce les promotions abusives opérées par les distributeurs. «Les prix de vente finaux appliqués par certaines GMS ne peuvent être rémunérateurs du travail de l'éleveur au vu des coûts de production propres à la cuniculture. En effet, l'amalgame est trop souvent fait entre la volaille et le lapin. Il ne s'agit absolument pas des mêmes productions et du fait des spécificités de l'élevage de lapins, les charges sont plus élevées qu'en volaille standard » précisent les deux organisations de producteurs. Et de rappeler que de plus, les producteurs se sont engagés, par des opérations locales, à promouvoir la bonne qualité nutritionnelle et organoleptique de la viande de lapin. Des travaux sur l'image du produit auprès des consommateurs ont été conduits. « L'ensemble de la production et des acteurs de la filière s'est engagé dans une démarche de progrès et d'innovation afin d'adapter l'offre aux attentes des consommateurs. Progrès, pour rendre les produits plus attrayants en rayon. Innovation, pour faciliter la cuisine du lapin. Dans ce contexte, la CFA et la FENALAP appellent la distribution à vendre le lapin à son juste prix ! ».

La CFA est un syndicat professionnel agricole qui rassemble les producteurs d'oeufs, de volailles de chair, de lapins, de palmipèdes à foie gras et d'autres espèces spécialisées rattachées à l'aviculture (gibier, pigeons, cailles, autruches, animaux à fourrure...). Elle regroupe des producteurs quel que soit leur mode de production (standard, certifié, label rouge, bio...) et de commercialisation (sous contrat, vente directe...). La CFA est constituée d'une soixantaine de sections départementales réunies également au niveau régional.

La FENALAP est la Fédération Nationale des Groupements de Producteurs de Lapins de chair. Elle fédère quinze groupements sur l'ensemble du territoire français.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui