L'Auvergne Agricole 26 février 2020 à 10h00 | Par C.Rolle

« L’élu agricole participe à l’équilibre des forces de la commune »

Sébastien Gouttebel est Maire de Murol et président de l'Association des Maires Ruraux du Puy-de-Dôme. Selon lui, les agriculteurs ont tout intérêt à ne pas jouer la politique de la chaise vide au sein des conseils municipaux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Après 12 années en tant que maire de Murol, Sébastien Gouttebel brigue un nouveau mandat avec une équipe de 15 conseillers municipaux.
Après 12 années en tant que maire de Murol, Sébastien Gouttebel brigue un nouveau mandat avec une équipe de 15 conseillers municipaux. - © CR

Quels sont les enjeux pour les élus ruraux des prochaines élections municipales ?

Le premier enjeu est la défense du territoire rural et de la commune ; les habitants y sont très attachés. Les élus ruraux doivent donc être porteurs de projets pertinents et cohérents avec le territoire, destinés à améliorer la qualité de vie des habitants. Cela passe par du développement économique en structurant les services à la population type santé, école, centre aéré…. A Murol par exemple, il y a 20 ans, on comptait 5 à 6 commerces et services, aujourd’hui tous les corps de métiers sont représentés et accessibles aussi bien aux habitants qu’aux touristes (1). Nous avons une maison de santé communale, bientôt une crèche ; nous mettons des outils en place pour garder des habitants.

L’Agenda Rural mis en place par le gouvernement, à l’initiative des maires ruraux de France, est aussi un enjeu pour les prochains élus. Les 181 mesures qu’il propose (ndlr l’Agenda Rural) visent à améliorer la vie quotidienne des ruraux et revitaliser les territoires. Différents thèmes y sont inscrits : agriculture, santé, éducation, emploi, mobilités, logement, économie, renouvellement des générations etc… Nous en sommes aujourd’hui au stade de la déclinaison des mesures ; c’est un plan d’actions certes encourageant mais dont il faut désormais dépasser le stade des annonces et entrer dans la concrétisation des mesures.

Autre enjeu de ces prochaines élections municipales : le renouvellement des élus. Il est rare en effet qu’une équipe reparte au complet. Cela permet d’intégrer des idées neuves et de nouvelles compétences au sein du conseil municipal. C’est important, d’autant plus que les fonctions de Maire se complexifient.

Justement, quel est le rôle d’un Maire rural aujourd’hui ?

Nous vivons une période compliquée ou du moins différente d’avant, où l’administration d’une commune suppose des compétences multiples à la fois administratives et juridiques. Les structures mises en place, telles que les intercommunalités, multiplient les réunions ; le travail du maire se professionnalise. Cela fait peur à une partie de la population car du jour au lendemain le maire est sollicité sur des actions nouvelles qu’il ne maîtrise pas forcément et sur des compétences qu’il n’a pas. Il doit savoir un peu tout dans tous les domaines. D’où l’importance d’avoir de la passion et de l’ambition quand on est amené à gérer l’intérêt général !

Pourquoi les agriculteurs doivent-ils s’engager dans les conseils municipaux ?

La diversité au sein de l’équipe municipale est essentielle pour imaginer et conduire les projets qui répondent aux attentes de l’ensemble de la population. L’équipe doit être une représentation des habitants de la commune. La présence des agriculteurs est donc indispensable. Et d’ailleurs ils sont encore très présents dans le Puy-de-Dôme, davantage cependant en tant que conseiller que maire. A Murol, nous avons 9 exploitations dont 8 producteurs de saint-nectaire ; sur 15 conseillers municipaux il y a une exploitante agricole, ce qui est représentatif de la commune.

L’intérêt d’avoir des agriculteurs au sein du conseil c’est qu’ils sont souvent fins connaisseurs du territoire et ils sont ancrés dans leur commune. Qui mieux qu’eux peuvent évoquer les difficultés de leur métier et en faire comprendre les enjeux à leurs collègues élus ? Ils participent à l’équilibre des forces au sein du conseil, c’est important. Dans notre commune chaque fois que cela est nécessaire, nous réunissons l’ensemble des agriculteurs pour aborder un thème précis et recenser les avis de chacun. Nous l’avons fait par exemple dans le cadre de la mise en place d’un groupement pastoral ou sur la problématique des rats taupiers. Sans agriculteur dans l’équipe municipale nous ne nous serions peut-être pas emparés des sujets de la même manière…

(1) Murol compte 600 habitants et 5 000 l’été - 350 résidences principales et 360 résidences secondaires.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui