MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir L'Auvergne Agricole quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique
L'Auvergne Agricole 19 février 2020 à 14h00 | Par Mélodie Comte

L’AOC Côtes d’Auvergne s’enrichit de sept nouvelles communes

Le Syndicat des viticulteurs de la zone AOC a demandé une extension de l’aire géographique sur sept nouvelles communes puydômoises.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © MC

En décembre 2017, le Syndicat des viticulteurs de la zone AOC Côtes d’Auvergne, Organisme de Défense et de Gestion de l’appellation, a demandé à l’INAO l’extension de son aire géographique à sept communes (Aulhat-Flat – pour l’ancien territoire de Flat – et Orbeil, Chadeleuf, Saint-Julien-de-Coppel, Montpeyroux, Reignat et Vassel) ainsi que la mise en place à terme d’une délimitation parcellaire sur leur territoire.

La demande de l’ODG était étayée par la proposition de principes de délimitation pour l’aire géographique (délimitation qui n’avait encore jamais fait l’objet d’un travail spécifique) ainsi qu’un argumentaire pour chaque commune, comprenant une présentation du milieu et des usages viticoles historiques et actuels. « Nous n’avons pas choisi ces communes au hasard. Elles correspondent aux critères de production des Côtes d’Auvergne avec une altitude, une exposition, un historique, un terroir… » explique Cédric Chalard, président des Vins de Pays du Puy-de-Dôme.

Bon pour accord

Après examen sur le terrain, la commission d’experts considère que les sept communes demandées répondent pleinement aux critères de délimitation de l’aire géographique de l’AOC Côtes d’Auvergne, et a donc proposé de les inclure dans l’aire géographique de l’appellation. Ses échanges avec les viticulteurs et son travail de terrain l’ont par ailleurs amenée à proposer l’inclusion de deux communes supplémentaires : Égliseneuve-près-Billom et Glaine-Montaigut. « Depuis son obtention, l’AOC a permis aux viticulteurs et vignerons de la zone de conforter et développer leur activité. On voit de plus en plus de jeunes arriver pour reprendre les domaines et les surfaces de plantation sont en augmentation. L’appellation créée également des zonages à l’intérieur même des communes permettant de protéger le foncier. »

En revanche, les experts de l’INAO proposent de retirer de la zone d’appellation les communes de Beaumont et Mirefleurs, sans aucun usage de production, sans aire parcellaire délimitée en AOC, et dont le territoire est maintenant urbanisé en quasi-totalité. « Ces communes sont désormais très urbaines. L’agglomération est trop proche. »

Après l'examen des réclamations éventuelles et l'adoption de l’aire géographique définitive, une délimitation parcellaire spécifique en AOC Côtes d’Auvergne sera établie sur les communes nouvellement incluses dans l’aire géographique de l’appellation.

Du 16 mars au 18 mai pour s’exprimer

Le comité national de l’INAO, réuni en séance le 6 février 2020, a approuvé ces propositions concernant l’aire géographique de l’AOC Côtes d’Auvergne, et décidé de sa mise en consultation publique. La liste des 59 communes formant cette aire géographique, toutes situées dans le Puy-de-Dôme, est la suivante : Aubière, Aulhat-Flat, Authezat, Beauregard-Vendon, Billom, Blanzat, Boudes, Cébazat, Chadeleuf, Chalus, Chanonat, Chas, Châteaugay, Châtel-Guyon, Chauriat, Clermont- Ferrand, Corent, Cournon-d'Auvergne, Le Crest, Égliseneuve-près-Billom, Gimeaux, Glaine-Montaigut, Laps, Lempdes, Malauzat, Les Martres-de-Veyre, Ménétrol, Mur-sur- Allier, Montpeyroux, Neschers, Orbeil, Orcet, Pérignat-lès-Sarliève, Pignols, Plauzat, Prompsat, Reignat, Riom, La Roche-Blanche, La Roche-Noire, Romagnat, Saint- Amant-Tallende, Saint-Bonnet-lès-Allier, Saint-Georges-sur-Allier, Saint-Hérent, Saint- Julien-de-Coppel, Saint-Maurice, Saint-Sandoux, Saint-Yvoine, Sauvagnat-Sainte- Marthe, La Sauvetat, Sayat, Tallende, Vassel, Vertaizon, Veyre-Monton, Vic-le-Comte, Volvic, Yssac-la-Tourette.

 

Les personnes physiques ou morales ayant un intérêt légitime dans ce dossier peuvent adresser par écrit leurs réclamations éventuelles, du 16 mars au 18 mai 2020, au site INAO de Tours (12 place Anatole France - 37000 TOURS), où le dossier complet peut également être consulté aux heures d’ouverture des bureaux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui