L'Auvergne Agricole 29 avril 2011 à 10h54 | Par S.Giraud

Jeunes agriculteurs - Une charte pour promouvoir l’installation et la transmission

Sur l’exploitation de Simon Vedel, près d’Issoire dans le Puy-de-Dôme, les partenaires de l’installation au niveau du Massif central ont renouvelé leur engagement en faveur du renouvellement des générations.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les acteurs de JA Massif central ont défendu l’intérêt de la transmission d’exploitations viables et vivables.
Les acteurs de JA Massif central ont défendu l’intérêt de la transmission d’exploitations viables et vivables. - © Pamac

Avec ses 6 régions et ses 22 départements, le Massif central a renoué depuis le début des années 2000 avec la croissance démographique. Si ce regain d’attractivité bénéficie surtout aux zones périurbaines, on sent frémir un renouveau du côté des espaces ruraux. Pour les jeunes agriculteurs du Massif central, le secteur agricole, par sa diversité, peut donner un sérieux coup de pouce à cette revitalisation.

« Ce sont des hommes, en faisant le choix d’habiter la montagne Massif central, qui peuvent enclencher un développement nouveau», explique Bruno Montourcy, président des Jeunes agriculteurs de l’Aveyron. Sur l’exploitation de Simon Vedel, installé depuis 2008, en Gaec avec son père sur la commune de Solignat, dans le Puy-de-Dôme, c’est bien ce message qu’ont voulu porter les acteurs du syndicalisme jeune. L’enjeu est de taille puisqu’il s’agit d’enrayer le vieillissement de la population active agricole.

 

Ensemble

A l’échelle européenne, seul 6% des agriculteurs ont moins de 35 ans. « Nous n’avons pas d’autres choix que de favoriser le renouvellement des générations, et pour cela nous avons besoin du soutien de tous, des politiques en particulier, avec qui construire des actions cohérentes », poursuit Mickaël Marcerou, agriculteur dans l’Ariège et administrateur JA national.

Dans cette esprit, les JA du Massif central ont souhaité proposer à leurs partenaires (banques, Etat, chambres d’agriculture, Safer…) de réitérer leur engagement en signant la charte Massif central à l’installation. Cette charte se structure autour de cinq points clés : l’installation d’agriculteurs sur des outils d’exploitation viables et vivables ; la transmission des exploitations, garante de continuité humaine et de maintien du patrimoine et des savoir-faire ; la formation des jeunes ; la formation des acteurs des filières et des territoires et la communication positive sur le métier d’agriculteur. « Seul on ne pourra pas faire grand-chose, il s’agit donc d’emmener tout le monde dans la même direction », témoigne Fabien Anglade, président de JA Massif central.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui