L'Auvergne Agricole 09 novembre 2016 à 08h00 | Par Propos recueillis par C.Rolle

«Je crois aux FaiZeux plutôt qu’aux diZeux»

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le 5 novembre à la Grande Halle d’Auvergne, Sébastien Gouttebel, président de l’Association des maires ruraux du Puy de Dôme (à gauche) accueillait l’écrivain Alexandre Jardin venu présenter le mouvement citoyen Bleu Blanc Zèbre au sein duquel les maires ruraux sont particulièrement impliqués.
Alexandre Jardin a ensuite dédicacé son livre «LAISSEZ-NOUS FAIRE ! On a déjà commencé» sur le stand de «La librairie des Volcans »
Le 5 novembre à la Grande Halle d’Auvergne, Sébastien Gouttebel, président de l’Association des maires ruraux du Puy de Dôme (à gauche) accueillait l’écrivain Alexandre Jardin venu présenter le mouvement citoyen Bleu Blanc Zèbre au sein duquel les maires ruraux sont particulièrement impliqués. Alexandre Jardin a ensuite dédicacé son livre «LAISSEZ-NOUS FAIRE ! On a déjà commencé» sur le stand de «La librairie des Volcans » - © C. Rolle

À l’occasion du 8ème carrefour des maires et des élus d’Auvergne qui s’est déroulé les 4 et 5 novembre derniers à la Grande Halle, l’Association des maires ruraux du Puy de Dôme avait invité l’écrivain Alexandre Jardin à venir présenter le mouvement citoyen « Bleu Blanc Zèbre » dont il est le président fondateur. Quelques brefs extraits de son intervention.

 

À propos de «Bleu Blanc Zèbre»

Notre mouvement « Bleu Blanc Zèbre » (BBZ) regroupe divers opérateurs de la société civile qui se bougent ; des gens créatifs qu’on ne voit pas au journal de 20h mais qui sont porteurs d’actions qui sont autant de solutions aux maux de la société française. Les gens ont confiance dans les faiZeux -ceux qui font- et non dans les diZeux -ceux qui disent-

Depuis le lancement du mouvement, 170 maisons des citoyens ont été créées partout en France.

 

Sur les objectifs du mouvement

L’obsession de BBZ est de faire remonter les actions du terrain via les acteurs de la société civile et les maires, afin de les mutualiser pour trouver des solutions aux attentes des citoyens français. Nous voulons faciliter les transferts d’idées entre les régions. L’exemple des «cafés contacts» créés en Alsace et mettant face à face, dans un bistrot, employeurs et demandeurs d’emplois permet d’aboutir à 10% d’embauche. Pourquoi ne pas développer ce type d’initiative dans d’autres régions ? Le mouvement BBZ est là pour ça : faciliter le déploiement d’actions qui marchent, nées des territoires. Car nous croyons aux territoires et à leurs acteurs.

 

Sur la relation entre BBZ et les maires ruraux

De nombreux maires font partie du mouvement « Bleu Blanc Zèbre » au même titre que les acteurs de la société civile. Ils sont les premiers à se battre, à donner de leur temps pour leurs concitoyens ruraux qui, selon les termes comptables de Bercy, « ne valent que la moitié des urbains! » À Bercy les communes rurales sont considérées comme des centres de coûts ! Je ne comprends pas d’ailleurs que l’on trouve encore des maires ruraux volontaires et déterminés alors qu’ils sont maltraités en permanence.

 

À propos des prochaines élections présidentielles

Nous n’étions pas prévus dans la campagne présidentielle mais étant donné le nombre de citoyens qui rallient le mouvement nous allons nous inviter et faire remonter aux candidats les attentes des territoires. Nous voulons repartir d’en bas et faire en sorte que la parole des gens des territoires compte. Nous serons altruistes et pugnaces pour les territoires.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui