L'Auvergne Agricole 20 décembre 2017 à 08h00 | Par D’après communiqué conjoint du Préfet et du DDFP du Puy-de-Dôme

Intempéries du printemps 2017 : périodes de gel

Les dégrèvements de la taxe foncière sur les propriétés non bâties des parcelles cultivées touchées par les intempéries sont établis.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

À la suite des intempéries du printemps 2017 (gels du 18 au 29 avril 2017) qui ont conduit à une baisse significative des rendements en arboriculture et viticulture des exploitations agricoles du Puy-de-Dôme, la direction départementale des finances publiques a mis en place une procédure de pertes de récoltes.

Cette procédure est terminée. Les parcelles en arboriculture et viticulture du département, ont fait l’objet d’un dégrèvement partiel de taxe foncière sur les propriétés non bâties 2017, calculé en proportion des pertes constatées.

Les dégrèvements sont prononcés au profit des redevables de la taxe, propriétaires ou usufruitiers. Les décisions de dégrèvement ont été envoyées à leurs bénéficiaires.

Lorsque les parcelles sont louées, il appartient au bailleur, en application des dispositions de l'article L.411-24 du code rural et de la pêche maritime, de faire bénéficier le fermier du dégrèvement obtenu. En cas de métayage, l'article L.417-8 prévoit que le montant du dégrèvement profite au propriétaire et au preneur dans la proportion fixée par le bail pour le partage des fruits. Les mairies seront destinataires de listes de parcelles ayant fait l'objet d'un dégrèvement à des fins d'affichage et d'information des preneurs.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,