L'Auvergne Agricole 27 octobre 2010 à 11h15 | Par C.Rolle

Infos FCO - Les éleveurs autorisés

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Lors du Comité National de Suivi de la Fco qui s'est tenu le 20 octobre, il a été décidé d'autoriser les éleveurs à vacciner eux-mêmes leurs animaux pour la campagne de prophylaxie 2010-2011. Quelques précisions :
-Pour les échanges d'animaux intra-européens : pas de remise en cause du principe d'accords bilatéraux entre les Etats membres aménageant la réglementation en vigueur
- Pour les échanges d'animaux vivants avec l'Espagne : aucune condition de vaccination n'est retenue pour les bovins et ovins. Cette décision s'appuie sur la similitude de la situation sanitaire des deux pays au regard de la Fco.
- Pour les échanges avec l'Italie : la vaccination de l'ensemble du cheptel de souche ne sera plus obligatoire. En revanche, la vaccination par un vétérinaire sera exigée pour les animaux de plus de 90 jours. Et pour les animaux de moins de 90 jours, une attestation de vaccination de la mère par un vétérinaire sera rendue obligatoire.
- Quant à la commercialisation des animaux en France, la vaccination comme la délivrance d'un certificat ne sera pas obligatoire.
Quoi qu'il en soit, la Fédération nationale bovine appelle les éleveurs à vacciner « massivement » leur cheptel. Au delà de la réglementation, « les fondamentaux de la protection contre la Fco demeurent inchangés : il faut vacciner pour protéger son troupeau, pour protéger le cheptel français, pour protéger notre capacité d'exportation », insiste-t-elle.
La prophylaxie n'étant pas obligatoire, elle ne sera pas pilotée par l'Etat qui n'imposera pas de tarif pour le vaccin. Son prix devra être déterminé en concertation entre les laboratoires, les vétérinaires et les éleveurs.
Les éleveurs sont invités à se rapprocher de leurs opérateurs commerciaux pour connaître exactement leur circuit de commercialisation.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui