L'Auvergne Agricole 14 décembre 2016 à 08h00 | Par Karen Maruel

Inauguration d’une Maison de services au public à La Poste de Manzat

Le 5 décembre a eu lieu l’inauguration de la Maison de services au public postale à Manzat. La première du Puy-de-Dôme ouverte par La Poste.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite : Jean-François Chagnon, adjoint du directeur de secteur Réseau La Poste ; Christine Pires-Beaune, députée ; Franck Boulanjon, sous-préfet de Riom ; José Da Silva, Maire de Manzat ; Philippe Bonmarchand, délégué territorial du groupe La Poste Auvergne Rhône-Alpes ont découpé le ruban pour inaugurer l’ouverture de la MSAP de Manzat.
De gauche à droite : Jean-François Chagnon, adjoint du directeur de secteur Réseau La Poste ; Christine Pires-Beaune, députée ; Franck Boulanjon, sous-préfet de Riom ; José Da Silva, Maire de Manzat ; Philippe Bonmarchand, délégué territorial du groupe La Poste Auvergne Rhône-Alpes ont découpé le ruban pour inaugurer l’ouverture de la MSAP de Manzat. - © L'Auvergne Agricole

Pour la première fois dans le Puy-de-Dôme, La Poste a ou-vert une Maison de services au public (MSAP) à Manzat. La deuxième ouvrira ses portes le 15 décembre à Randan, alors que la Haute-Loire en compte déjà 5 hébergées par la Poste. Ce projet s’inscrit dans une logique de revitalisation rurale mise en place par la loi NOTRe de 2015, pour laquelle l’État a demandé aux préfets de mettre en place 1000 MSAP sur le territoire na-tional d’ici fin 2016. Sur ce total, La Poste compte bien ouvrir 500 bureaux labellisés «MSAP». L’idée est « d’être acteur du milieu rural ».

 

Un accès à l’informatique pour les plus démunis

Les MSAP ont pour objectif de garantir un accès à l’informatique aux personnes dans le besoin, séniors ou encore sans emploi, dans la mesure où aujourd’hui la plupart des démarches administratives se font en ligne. La Poste de Manzat a ainsi mis à disposition du public un équipement numérique comprenant un ordinateur, une tablette, une imprimante et un scan, ainsi qu’une connexion gratuite à internet en wifi. 6 jours par semaine, les habitants pourront profiter de ce service pour accéder aux services des partenaires de la MSAP grâce aux liens directement mis en place sur l’ordinateur. Et les partenaires sont nombreux : Carsat, CAF, Pôle Emploi, CPAM ou encore MSA, tous se mobilisent pour améliorer l’accessibilité de leurs services.

Le bureau de poste de Manzat met à disposition des usagers un ordinateur avec des liens directs permettant d’accéder aux services de ses partenaires.
Le bureau de poste de Manzat met à disposition des usagers un ordinateur avec des liens directs permettant d’accéder aux services de ses partenaires. - © L'Auvergne Agricole

« Un service public de proximité et de qualité »

Au-delà du numérique, les usagers pourront demander conseil aux guichetiers qui ont été formés à l’usage de ces différents sites. «La population rurale connaît bien les guichetiers de La Poste et a moins d’appréhension à demander de l’aide et des conseils, il est important d’avoir ce relais », souligne l’intervenant de la Carsat Auvergne. Pour José Da Silva, Maire de Manzat, la MSAP permet « de promouvoir un service public de proximité et de qualité, et de répondre aux besoins du territoire ». Cependant pour que ce service perdure il ne suffit pas de découper le ruban d’inauguration, reste à le faire fonctionner. Pour Philippe Bonmarchand, délégué territorial du groupe La Poste Auvergne Rhône-Alpes, il est important de faire connaître ces MSAP et les multiples services que les usagers peuvent y trouver, mais aussi que les partenaires restent mobilisés en trouvant satisfaction.

Maintenir le lien social

« Nous sommes heureux de participer à l’ouverture de cette première MSAP dans le Puy-de-Dôme portée par La Poste. Je suis ravie de voir le résultat des discussions de l’Assemblée Nationale se concrétiser», souligne Christine Pires-Beaune, députée. Selon elle, la mise en place de ce service public répond à un ressenti d’abandon chez les plus démunis. L’essentiel est de maintenir le lien social grâce à l’accompagnement proposé. Malgré la virtualité imposée par internet, les partenaires aussi souhaitent maintenir ce tissu social. «Nous mettons en place des web conférences pour avoir un lien humain, avoir une personne en face pour répondre aux personnes en difficulté », insiste l’intervenant pour la CPAM. L’Assurance Mala-die s’est engagée dans le projet car même en étant très présente sur le territoire, elle n’avait pas les moyens d’être partout. En définitive, il s’agit d’un projet d’une grande célérité qui constitue un véritable engagement de maintenir les services au public en zone

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,