L'Auvergne Agricole 15 décembre 2010 à 12h15 | Par Sophie Giraud

Frsea Auvergne - Patrick Escure : « le syndicalisme, une affaire humaine avant tout »

Le Cantalien Patrick Escure vient de succéder à Michel Leblay, à la tête de la Frsea Auvergne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Patrick Escure est installé en individuel à Arnac dans le Cantal. Sur une cinquantaine d’hectares de prairies permanentes, il élève des laitières et une trentaine de vaches allaitantes Salers.
Patrick Escure est installé en individuel à Arnac dans le Cantal. Sur une cinquantaine d’hectares de prairies permanentes, il élève des laitières et une trentaine de vaches allaitantes Salers. - © DR

A quand remonte votre investissement dans le réseau syndical ?

Patrick Escure : Tout a commencé à l’échelle de mon canton, celui de la Roquebrou. J’ai été président du Cdja du Cantal de 1992 à 1996, et du Crja Auvergne et Massif central en même temps de 1996 à 1998. Depuis 2001, je préside la Fdsea du Cantal.

 

De quelle manière définiriez-vous votre engagement auprès des agriculteurs ?

P.E. : Le syndicalisme constitue un engagement fort à construire en collaboration avec toute une équipe professionnelle et salariée. Parce que défendre les intérêts des agriculteurs est avant tout une affaire humaine, la responsabilité ne peut reposer sur un seul homme.

 

La région après le département, comment envisagez-vous ce nouvel échelon et quelles missions lui incombez-vous ?

P.E. : Nous devons positionner la Frsea Auvergne comme interlocuteur incontournable des instances politiques et administratives régionales, que ce soient le Conseil régional, la préfecture de région ou encore la Draaf. Beaucoup de politiques vont dé-sormais avoir une envergure régionale, c’est pourquoi il est important de se positionner comme le partenaire de référence tout en conservant des départements forts.

 

Concrètement, quel chantier allez-vous lancer ?

P.E. : Avec les départements et les sections spécialisées, nous allons travailler dès les premiers mois de 2011, à bâtir un projet agricole régional. Ce projet devra s’attacher à défendre les hommes, la production et les territoires. Notre équipe aura, entre autres priorités, celle de la revalorisation des prix garantissant aux exploitants un revenu et la défense de l’accès au marché de tous les producteurs quel que soit le territoire concerné.

 

 

Une nouvelle équipe pour la Frsea Auvergne

- Président : Patrick Escure (Cantal)

- Secrétaire général : Yannick Fialip (Haute-Loire)

- Vice-présidents : Emmanuel Ferrand (Allier) et Patrick Trillon (Puy-de-Dôme)

- Membres : Gilbert Guignand (Haute-Loire) et Nicolas Bardy (JA Auvergne).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui