L'Auvergne Agricole 26 mars 2008 à 00h00 | Par Sophie Giraud

Fourme d’Ambert - Les producteurs sont appelés à élire leur représentant

Dans le cadre de négociations importantes sur le prix du lait AOC, les producteurs ont tout intérêt à faire entendre leur voix, en élisant leur représentant au sein du syndicat de la Fourme d’Ambert.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
David Cohade : « Il est temps pour les producteurs de se réapproprier leur AOC ! ».
David Cohade : « Il est temps pour les producteurs de se réapproprier leur AOC ! ». - © Auvergne Agricole
Les producteurs de lait destiné à la fabrication de Fourme d'Ambert AOC doivent élire, d'ici la fin du mois, l'un de leur représentant au sein du collège « producteurs» du syndicat (SIFAM).
David Cohade est le candidat porté par l'UDSEA du Puy-de-Dôme et la FDSEA du Cantal, pour occuper cette fonction.
Producteur à Cisternes-la-Forêt, dans le Puy-de-Dôme, David Cohade est installé en Gaec sur 47 hectares avec une production de 260.000 litres de lait. C'est par correspondance que les 1.700 producteurs de Fourme d'Ambert sont invités à voter pour lui, avant le 29 mars (*).
« Dans un contexte de négociations importantes pour le prix du lait AOC, il est important que le poids des producteurs soit reconnu, d'où l'importance d'avoir un représentant élu et trois autres nommés au sein du syndicat », estime David Cohade.
Pour lui, il est essentiel de redonner de la place aux producteurs dans le cadre des AOC, pour atteindre l'objectif d'une meilleure valorisation.
« L'AOC est un patrimoine qu'il ne faut pas laisser tomber. Dans nos zones de montagne, il peut apporter une plus-value non négligeable, garante du maintien de l'activité laitière sur les territoires ». Pour Nicolas Cussac, producteur de lait, installé à Saint-Flour, au carrefour de trois zones AOC (Cantal- Fourme d'Ambert- Bleu d'Auvergne), le temps d'une meilleure valorisation des AOC est venu : « Cela fait 25 ans qu'on nous parle d'AOC, mais rien n'est fait. Si on veut être logique et répondre à la définition de filière, les producteurs doivent être pleinement représentés dans les syndicats AOC ». Le vote de chacun est donc nécessaire.

(*) Le matériel de vote a été envoyé via les entreprises ou par courrier. Le bulletin est à renvoyer à l'UDSEA 63, 11 allée Pierre de Fermat, 63170 Aubière

Election d'un administrateur du SIFAM : mobilisez-vous !


Il est très important pour la défense des intérêts des producteurs de lait AOC Fourme d'Ambert de réaliser un bon taux de participation à ce vote.
Pensez à renvoyer votre vote par correspondance dès aujourd'hui.

Tous les producteurs AOC Fourme d'Ambert sont invités à l'Assemblée générale du Collège des Producteurs du SIFAM, le 31 mars au Centre administratif de Massiac.
Renseignement : 04.73.44.46.90

Les administrateurs du SIFAM : Nicolas CUSSAC, Annie MARRET, Bernard RAYNAUD, Maurice GORAND.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui